Women in Performing Arts

Apporter une amélioration des actions proposées à l’égard des adultes dans la danse. De septembre 2019 à février 2021.

🇬🇧You can find below the English version


Programme : Erasmus+ Éducation et Formation

Année : 2019

Durée : 12 mois, de septembre 2019 à février 2021 

Budget : 50K€

Chef de file : Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas-de-Calais (France), (projet accompagné par le LABA)

Partenaires :

Visitez le site du projet : cliquez-ici 


 

Créés en 2016 et situés à Lille, Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas de Calais – nommés ainsi à la manière d’une fumisterie dada – font suite à la fin de l’expérience collective du Collectif XXY. Ils portent le travail d’Amélie Poirier, artiste associée au CDN de Montluçon. Réalisatrice et metteure en scène de formes indisciplinées, elle navigue sans cesse entre la danse, le théâtre et les arts de la marionnettes. En 2019, Les Nouveaux Ballets participent à la diffusion de spectacles, dont plus de 50 représentations, et sensibilisent environ 500 habitant.e.s par leurs actions de médiation culturelle et d’ateliers participatifs sur le territoire. Les Nouveaux Ballets déclinent leurs activités selon les axes suivants :

  1. La production et la diffusion de spectacles à destination d’adultes, d’adolescents et du jeune public
  2. L’ accompagnement d’artistes femmes émergentes (volet production, diffusion et administration)
  3. Le développement culturel des territoires du Nord de la France

 

Les Nouveaux Ballets portent un projet d’implantation artistique en zone éloignée des politiques et institutions culturelles dans le Caudrésis-Catésis. Ils reçoivent le soutien de la Région Hauts-de-France, du Département et de la Politique de la Ville pour ses actions.

Dans ce cadre, le programme “Au Sud du Nord” propose des résidences de création et gestes artistiques in situ dans une optique de sensibilisation aux pratiques artistiques, des rencontres avec les publics éloignés de la culture et l’élaboration de dispositifs participatifs, des ateliers de pratiques artistiques en lien avec les thématiques abordés dans les spectacles. Au sein d’équipements municipaux ou d’autres espaces de socialisation, Les Nouveaux Ballets diffusent des spectacles accompagnés d’actions de médiation et d’un travail participatif aves les habitant.e.s.

Depuis leur création, Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas-de-Calais accordent une importance particulière à la question de la place des femmes dans la société, et à leur intervention dans la sphère culturelle.

Saisis par le constat de l’invisibilité de la parole des femmes dans le débat public autour de questions de société qui les concernent directement, face aux contraintes intrinsèques à l’entrepreneuriat des femmes au sein de l’association, Les Nouveaux Ballets souhaitent se donner les outils nécessaires à l’instauration d’un environnement propice à l’entreprise artistique des femmes. À partir du spectacle Voilées d’Amélie Poirier, ils veulent créer un espace d’échange et de partage ouvert aux femmes de croyances, de cultures différentes.

Il s’agit pour l’association de repenser ses réponses associatives et les pratiques artistiques, lorsque celles-ci s’inscrivent dans un contexte de contrainte sociale. Comment le spectacle vivant (la danse, le théâtre et la marionnette) peut-il efficacement participer de la sensibilisation et de l’implication des publics à travers les questions sociales et politiques liées à l’égalité homme/femme ? Comment développer et favoriser les pratiques artistiques des femmes dans le milieu professionnel et amateur, dans le but d’accroitre leur visibilité et d’améliorer leur confiance ?

Dans cette démarche et selon une approche heuristique, il semble pertinent de placer les intervenantes de ces ateliers en situation d’apprenantes. Le contexte interculturel les plongeront dans l’expérience de ce qu’elles veulent élaborer avec ces femmes venant de milieux défavorisés. Ce sera l’occasion de redéfinir les savoir-faire nécessaires à la transmission pédagogique dans les arts vivants.

Les différences culturelles des intervenantes, pour qui la question s’impose d’une autre manière, facilitera la collectes d’outils de déchiffrage interculturels nécessaires pour développer un dialogue inter-religieux, interculturel. C’est aussi l’opportunité pour les participantes de s’assurer entres elles les moyens d’émancipation et d’autonomie professionnels souvent contraints par leur condition féminine.

Les structures partenaires :

Aux Pays-Bas, les Arnhemse Meisjes sont un collectif de chorégraphes et danseuses qui ont investies l’espace public de la ville et ouvert leurs pratiques aux autres professionnels, leur organisation est fondée sur le partage d’expérience et de pratique.

En Espagne, le BIDE est une plateforme d’échanges interprofessionnels qui valorise la diversité culturelle et travaille une méthodologie inclusive et participative.

En Italie Indisciplinarte est un lieu culturel engagé dans la production artistique, la gestion de projets et le développement territorial.

À travers ce projet, Les Nouveaux Ballets veulent augmenter sensiblement leurs connaissances et initier une coopération européenne durable. L’impact attendu consiste en la montée en compétences des participantes à l’issue du projet, dans le but d’apporter une amélioration des actions proposées à l’égard des adultes par l’organisme.

© Crédits Photos : Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas-de-Calais



🇬🇧 English version

To improve the proposed actions for adults in dance. From September 2019 to February 2021.

 

Programme : Erasmus+ Education and Training

Year : 2019

Duration : 12 months, from September 2019 to February 2021 

Budget : 50K€

Lead partner : Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas-de-Calais (France), (project accompanied by LABA)

Partners :

 

Created in 2016 and located in Lille, Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas de Calais – named after the end of the collective experience of the XXY Collective – is named after a dada smoke shop. They carry the work of Amélie Poirier, an artist associated with the CDN de Montluçon. Director and director of undisciplined forms, she constantly navigates between dance, theatre and puppet arts. In 2019, Les Nouveaux Ballets is participating in the presentation of shows, including more than 50 performances, and raising awareness among approximately 500 residents through its cultural mediation and participatory workshops in the region.

Les Nouveaux Ballets’ activities are organized along the following lines:
1. The production and distribution of shows for adults, adolescents and young audiences
2. Support for emerging female artists (production, dissemination and administration)
3. The cultural development of the territories of Northern France

Les Nouveaux Ballets is carrying out an artistic project to establish itself in an area far from cultural policies and institutions in the Caudrésis-Catésis. They receive the support of the Hauts de France Region, the Department and the City Policy for their actions.

In this context, the “Au Sud du Nord” programme offers residencies of artistic creation and gestures in situ with a view to raising awareness of artistic practices, meetings with audiences far from culture and the development of participatory mechanisms, artistic practice workshops related to the themes addressed in the shows. Within municipal facilities or other social spaces, Les Nouveaux Ballets presents shows accompanied by mediation actions and participatory work with residents.

Since its creation, Les Nouveaux Ballets du Nord Pas de Calais has attached particular importance to the question of women’s place in society and their involvement in the cultural sphere.

Seized by the invisibility of women’s voices in public debate on social issues that directly concern them, in the face of the intrinsic constraints of women’s entrepreneurship within the association, Les Nouveaux Ballets wishes to provide itself with the necessary tools to create an environment conducive to women’s artistic enterprise. Based on Amélie Poirier’s show Voilées, they want to create a space for exchange and sharing open to women of different beliefs and cultures.

For the association, it is a question of rethinking its associative responses and artistic practices, when these are part of a context of social constraint. How can performing arts (dance, theatre and puppetry) effectively contribute to public awareness and involvement through social and political issues related to gender equality? How to develop and promote women’s artistic practices in the professional and amateur sectors, in order to increase their visibility and improve their confidence?

In this process and using a heuristic approach, it seems appropriate to place the practitioners of these workshops in a learning situation. The intercultural context will immerse them in the experience of what they want to develop with these women from disadvantaged backgrounds. This will be an opportunity to redefine the know-how necessary for the pedagogical transmission in the living arts. The cultural differences of the speakers, for whom the question is imposed in another way, will facilitate the collection of intercultural deciphering tools necessary to develop an interreligious, intercultural dialogue. It is also an opportunity for participants to ensure among themselves the means of professional emancipation and autonomy often constrained by their status as women.

Partner structures :

In the Netherlands, the Arnhemse Meisjes are a collective of choreographers and dancers who have taken over the city’s public space and opened their practices to other professionals, their organization is based on the sharing of experience and practice.
In Spain, the BIDE is a platform for interprofessional exchanges that values cultural diversity and works on an inclusive and participatory methodology.
In Italy Indisciplinarte is a cultural place engaged in artistic production, project management and territorial development.

Through this project, Les Nouveaux Ballets aims to significantly increase their knowledge and initiate sustainable European cooperation. The expected impact consists in increasing the skills of the participants at the end of the project, with the aim of improving the actions proposed by the organization with regard to adults.

 


  • Domaines d'intervention: Arts Vivants
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »