Shakin'

Utiliser et inclure les savoirs subalternes et l’éducation post-coloniale dans la formation universitaire des gestionnaires culturels européens.

🇬🇧 You can find below the English version


Programme : Erasmus + Éducation et Formation

Année : 2020

Durée : 36 mois

Budget : 446k€

Leader : Université Lumière Lyon 2

Partenaires : 

“Sharing subaltern knowledge through international cultural collaborations” (SHAKIN’) est soutenu par six partenaires de quatre pays (France, Allemagne, Serbie, Suède), avec trois universités et trois organisations culturelles, toutes internationalement reconnues dans leur domaine d’activité. Ils unissent leur expertise pour relever les défis contemporains cruciaux qui touchent les domaines de la culture européenne en trouvant de nouvelles façons de penser, de travailler et de collaborer, afin de fournir aux étudiants une éthique professionnelle adéquate pour les emplois de demain.

La logique du marché, les politiques populistes, les migrations et la mondialisation, la transition écologique ou les technologies numériques ont affecté les contextes de la gestion, de la politique, de la recherche et de l’enseignement de la culture de différentes manières tectoniques au cours des dernières décennies. Mais l’enseignement et la formation dans les domaines de la culture ont largement maintenu des présupposés étroitement professionnels et nationaux de la culture, de la politique, de la participation et de l’éducation. Par conséquent, les processus d’apprentissage ne sont pas seulement mal adaptés pour fournir des connaissances pertinentes et des professionnels “bien équipés”, mais sont insensibles aux voix et aux expériences de vie des exclus, des marginaux et des opprimés d’aujourd’hui.

Pour répondre à ces problèmes, nous avons identifié trois objectifs articulés :

1. Connecter les connaissances universitaires et subalternes par le partage des méthodologies de recherche dans des formes innovantes de pensée, d’apprentissage et d’enseignement
2. Professionnaliser les étudiants (de troisième cycle) avec de nouvelles formes de conscience culturelle, nourries par des outils théoriques et soutenues par des compétences pratiques
3. Soutenir la coopération internationale par des projets incluant des perspectives subalternes

En suivant ces objectifs, le but de SHAKIN’ est d’innover la pratique de l’apprentissage et de l’enseignement (IO2), dans une articulation forte avec la diffusion de méthodologies subalternes (IO1), et un soutien de troisième cycle pour la mise en œuvre de projets culturels internationaux (IO3). Il en résultera également un nouveau programme d’études à court terme (IO4).

Résultats

Pour atteindre nos objectifs, nous allons développer, tester et évaluer

1. Un manuel numérique “Recherche depuis le subalterne”, qui rassemble et présente des méthodologies de recherche pour les connaissances subalternes

2. Une boîte à outils “Diversifier les environnements d’apprentissage”, rassemblant des outils innovants pour l’apprentissage et l’enseignement

3. Une plateforme pour la mise en œuvre de projets culturels internationaux, proposant des prescriptions et des outils de compétences, un mentorat sur les expériences professionnelles interculturelles et la défense d’une nouvelle éthique professionnelle dans les domaines de la culture.

4. Un programme d’études intitulé “Connaissances subalternes pour la gestion de projets culturels internationaux”, articulant les autres résultats du projet dans un programme éducatif à court terme.

Description des activités / Méthodologie utilisée pour la réalisation du projet

Afin de produire ces ressources, nous mettrons en œuvre diverses activités interdépendantes : réalisation de la production intellectuelle, activités d’apprentissage, organisation de huit réunions transnationales et de quatre événements multiplicateurs, diffusion.

Tous les partenaires s’engagent fortement dans le projet collectif, en assumant la direction des tâches pour lesquelles ils sont experts, et en collaborant à d’autres tâches. Deux principes orientent la division du travail : la reconnaissance de l’expertise spécifique de chaque partenaire, et la volonté de collaborer le plus profondément possible. Les responsabilités sont largement réparties, et aucune des tâches n’est soutenue par un seul partenaire.

Nombre et profil des participants

Au cours de notre projet, nous impliquerons directement environ 80 membres du personnel universitaire (y compris des équipes pédagogiques dans les trois pays, des enseignants invités pendant les activités d’apprentissage et des orateurs principaux pendant les événements multiplicateurs), 40 professionnels des scènes et réseaux culturels (indépendants) européens et nationaux, et 88 étudiants, ainsi que 180 participants aux événements multiplicateurs. En plus, nos activités de diffusion dans les domaines culturels locaux, nationaux et européens.

Impacts

La qualité du partenariat stratégique dépendra de notre capacité à réunir des participants ayant des compétences, des attentes et des antécédents différents pendant la durée du projet et, en fin de compte, sur le long terme. Les processus, l’expérience, les relations et les idées développés, testés et diffusés tout au long du projet

– contribueront à une professionnalisation des étudiants (post-diplômés) qui soit socialement pertinente et adaptée au marché du travail
– accroîtront la capacité de tous les participants à coopérer au niveau transnational de manière plus inclusive
– amélioreront les programmes universitaires existants et mettront en œuvre des outils d’apprentissage innovants en dehors des universités
– promouvront la diversification des sources de connaissances et des façons de travailler ensemble, de penser et de pratiquer les arts et la culture en relation avec les contextes et les enjeux écologiques, sociaux, économiques et technologiques internationaux actuels.

 


🇬🇧 English version

Using and including subaltern knowledges and post-colonial education in the university training of European cultural managers.

Programme : Erasmus + Education and Training

Year : 2020

Duration : 36 months

Leader : Université Lumière Lyon 2 

Partners : 

“Sharing subaltern knowledge through international cultural collaborations” (SHAKIN’) is supported by six partners from four countries (France, Germany, Serbia, Sweden), with three universities and three cultural organisations, all internationally recognised in their field of activity. They combine their expertise to address crucial contemporary challenges in the fields of European culture by finding new ways of thinking, working and collaborating, in order to provide students with the right professional ethics for the jobs of tomorrow.

Market logic, populist policies, migration and globalisation, ecological transition or digital technologies have affected the contexts of cultural management, policy, research and teaching in different tectonic ways in recent decades. But cultural education and training have largely maintained narrowly professional and national assumptions about culture, politics, participation and education. As a result, learning processes are not only ill-suited to provide relevant knowledge and “well-equipped” professionals, but are insensitive to the voices and life experiences of today’s excluded, marginalized and oppressed.

To address these problems, we have identified three articulated objectives:

1. Connecting academic and practitioner knowledge through the sharing of research methodologies in innovative forms of thinking, learning and teaching
2. Professionalising (postgraduate) students with new forms of cultural awareness, nurtured by theoretical tools and supported by practical skills.
3. Supporting international cooperation through projects with subaltern perspectives

Following these objectives, the aim of SHAKIN’ is to innovate the practice of learning and teaching (IO2), in a strong articulation with the dissemination of subaltern methodologies (IO1), and postgraduate support for the implementation of international cultural projects (IO3). This will also result in a new short-term study programme (IO4).

Results

To achieve our objectives, we will develop, test and evaluate

1. A digital handbook “Research from the Subordinate”, which brings together and presents research methodologies for subordinate knowledge

2. A “Diversifying Learning Environments” toolkit, bringing together innovative tools for learning and teaching.

3. A platform for the implementation of international cultural projects, offering guidelines and competence tools, mentoring on intercultural professional experiences and the defence of a new professional ethic in the fields of culture.

4. A curriculum entitled “Soft skills for international cultural project management”, articulating the other project results in a short-term educational programme.

Description of activities / Methodology used for the implementation of the project

In order to produce these resources, we will implement various interdependent activities: carrying out intellectual production, learning activities, organising eight transnational meetings and four multiplier events, dissemination.

All partners are strongly committed to the collective project, taking the lead in the tasks for which they are experts, and collaborating in other tasks. Two principles guide the division of labour: recognition of the specific expertise of each partner, and a willingness to collaborate as deeply as possible. Responsibilities are widely distributed, and none of the tasks are supported by a single partner.

Number and profile of participants

In the course of our project, we will directly involve about 80 university staff members (including teaching teams in the three countries, guest teachers during the learning activities and keynote speakers during the multiplier events), 40 professionals from European and national (independent) cultural scenes and networks, and 88 students, as well as 180 participants in the multiplier events. In addition, our dissemination activities in the local, national and European cultural fields.

Impacts

The quality of the strategic partnership will depend on our ability to bring together participants with different skills, expectations and backgrounds over the duration of the project and, ultimately, over the long term. Processes, experience, relationships and ideas developed, tested and disseminated throughout the project

– contribute to a professionalisation of (post-graduate) students that is socially relevant and adapted to the labour market
– increase the capacity of all participants to cooperate at transnational level in a more inclusive way
– improve existing university curricula and implement innovative learning tools outside universities
– Promote the diversification of sources of knowledge and ways of working together, thinking and practicing arts and culture in relation to current international ecological, social, economic and technological contexts and issues.



  • Listing ID: 6054
  • Domaines d'intervention: Éducation
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »