RURAL STORIES - Médias citoyens ruraux en Europe

Accompagner et former les communautés rurales à la création et l’animation de médias numériques de proximité, collaboratifs, participatifs et indépendants, pour valoriser les territoires en dehors des villes.

🇬🇧 You can fin below the English version


RURAL STORIES – Médias citoyens ruraux en Europe

Programme : Erasmus + Éducation et Formation

Année : 2021

Durée : 12 mois

Budget : 60 k€

Leader : Le Nouveau Studio

Partenaires : 

 


Dans les campagnes européennes, on parle beaucoup de “désert” dès lors que l’on évoque la santé, l’économie, les

transports, les infrastructures ou les services. On pourrait aussi parler des déserts médiatiques que sont les territoires

ruraux. Alors que 28% de la population européenne vit à la campagne (Chiffres Eurostat 2015), l’essentiel des médias est en effet concentré dans les grands pôles urbains. Ces médias, appartenant souvent à des grands groupes, traitent

principalement de l’actualité nationale ou internationale et possèdent une vision très descendante de l’information.

Résultat : les citoyens des territoires ruraux et leurs problématiques spécifiques ont très peu de visibilité et les médias ne leur donnent que trop rarement la parole. Le projet RURAL STORIES vise à “corriger” le déficit de visibilité des citoyens des territoires ruraux dans les médias. Il a pour objectif de les encourager à faire entendre leur voix, à prendre part au débat public et à la vie démocratique, à parler de leur quotidien, à faire mieux connaître l’identité de leur territoire, à en faire le récit. Pour ce faire, RURAL STORIES propose d’accompagner, de faire monter en compétences et de former les communautés rurales à la création et l’animation de médias numériques de proximité, collaboratifs, participatifs et indépendants : blogs, webradios, webTV, newsletters d’informations, etc., afin que ces communautés soient en capacité de prendre la parole et d’être partie-prenante de la vie démocratique. Pour atteindre les communautés rurales, nous développerons des outils à destination des animateurs, médiateurs, formateurs actifs dans les associations, ou services publics de proximité et qui animent les communautés locales d”habitants. En matière d’effets et de résultats, RURAL STORIES vise à réduire les inégalités territoriales, à rendre autonomes les citoyens ruraux dans leur prise de parole médiatique, à créer et à souder des communautés de manière durable et à mobiliser des organisations à l’échelle européenne. RURAL STORIES contribue à relever les défis auxquels sont confrontés les territoires ruraux en termes de développement social, de participation citoyenne, d’inclusion numérique et de partage d’expérience à l’échelle européenne. RURAL STORIES nous permet de construire des outils de formation des adultes en matière d’information.

Les partenaires vont mobiliser, rassembler et faire coopérer des adultes (habitants des territoires ruraux) journalistes,

spécialistes des media. Tous les participants viennent de plusieurs pays européens. Ce projet doit se réaliser à l’échelle

européenne, car ses objectifs sont de développer des outils PAR et POUR les habitants des territoires ruraux européens.

RURAL STORIES répond ainsi à deux priorités du programme Erasmus+ : Valeurs communes, engagement civique et participation. Transformation numérique par le développement de la préparation, de la résilience et des capacités numériques.

Trois principaux groupes cibles sont concernés par RURAL STORIES Les citoyens des territoires ruraux européens Le projet cible les citoyens des territoires ruraux désireux de faire entendre leur voix, de prendre part au débat public et de parler de leur quotidien. Pour mieux faire connaître leur territoire et leur identité, ce groupe cible bénéficie d’outils

pédagogiques numériques leur permettant de se former aux médias citoyens de proximité et à la production de contenus journalistiques. L’objectif est de leur permettre d’être autonomes dans la conception et la diffusion de leurs propres récits de territoires. Dans le cadre du projet RURAL STORIES nous mènerons une résidence d’expérimentation, de coconception et de transmission de savoir-faire avec un groupe de participants issus de ce groupe cible. Ces participants viennent de 3 pays européens (France, Belgique et Espagne) et coopèrent en Activité 4. Cela nous permettra d’expérimenter et de co-construire avec eux des outils pédagogiques qui seront ensuite diffusés auprès de ce groupe cible à l’échelle européenne. Les organisations oeuvrant à la redynamisation des territoires ruraux Le projet s’adresse aux organisations qui oeuvrent à la redynamisation des territoires ruraux Les personnes travaillant au sein de ces organisations sont des éducateurs et formateurs d’adultes. Ils souhaitent se former pour accompagner les citoyens dans la création de médias de proximité participatifs et dans la conception de récits de territoires. Dans le cadre du projet RURAL STORIES, des représentants de ce groupe cible venant de 3 pays européens (France, Belgique et Espagne) participeront à la résidence d’expérimentation, de co-conception et de transmission de savoir-faire et contribueront à la création des outils numériques multimédias qui seront ensuite diffusés plus largement auprès de ce groupe cible à l’échelle européenne. Les jeunes journalistes Le projet mobilise un troisième groupe cible constitué des jeunes journalistes, en formation ou en début de carrière professionnelle. Formés le plus souvent pour travailler dans des grandes rédactions de médias nationaux et urbains, ces jeunes professionnels connaissent mal les problématiques des territoires ruraux. L’objectif est de les sensibiliser aux problématiques du milieu rural et de les initier à la co-construction de l’information avec les citoyens dans le cadre de médias de proximité. Pour RURAL STORIES, des représentants de ce groupe cible participeront à la résidence d’expérimentation, de co-conception et de transmission de savoir-faire. Ils viennent de France et d’Espagne.Outre le changement de regard sur la ruralité et la prise en compte des territoires ruraux à l’échelle européenne, l’objectif du travail en direction de ce groupe cible est aussi de faire évoluer leur pratique journalistique en les sensibilisant et en les accompagnant vers une pratique moins académique et moins descendante, vers un journalisme plus participatif et plus citoyen

Nos motivations trouvent leurs racines dans notre engagement de plusieurs années pour le développement et la visibilité des territoires ruraux. Le Nouveau Studio réalise depuis 2018 Champs Libres, un magazine TV sur les ruralités créatives.

En 2020, il crée Mira, un magazine TV sur le même thème, trilingue (français, espagnol et basque) et transfrontalier (Nouvelle-Aquitaine – Euskadi – Navarre). A travers près de 150 reportages dans les petites villes et villages de campagne, ces deux magazines donnent la parole à des femmes et des hommes engagés et mettent en valeur des initiatives innovantes et inspirantes des zones rurales. WAZO installé en Espagne travaille depuis sa création à créer un impact positif dans les zones rurales. Il produit le magazine Wazo, un journal social collaboratif soutenu par des professionnels du monde entier qui présente des articles en espagnol et en anglais sur l’économie sociale et solidaire et sur les industries créatives. Il a aussi créé Wazo Books pour soutenir des projets liés au développement rural. Le LABA travaille sur la valorisation des savoirs en milieux urbains auprès de jeunes, réfugiés, femmes et va créer des liens entre ces personnes et les personnes vivant en milieu rural. Chacun dans son pays a fait le même constat : des zones rurales peu couvertes par les médias, des populations qui manquent de supports d’expression, coupées des grands flux médiatiques, souffrant de la vision caricaturale qui est donnée de leurs modes de vie, peu ou pas formées aux nouvelles technologies, peu au fait des possibilités offertes par les outils numériques. Nous sommes convaincus que cette invisibilité n’est pas une fatalité et que les populations rurales, en étant accompagnées et formées aux outils numériques et aux techniques journalistiques, peuvent prendre “leur récit” en main. RURAL STORIES doit être financé parce que le projet : Participe à recréer et à dynamiser des espaces de citoyenneté à travers le numérique et contribue à la formation des adultes. Met en perspective les difficultés et les bonnes pratiques et propose des solutions mobilisables à l’échelle européenne. Met en connexion des initiatives locales et des territoires ruraux à l’échelle européenne. Contribue à la lutte contre le déclin des zones rurales et l’hyper métropolisation, un double phénomène qui touche de nombreux pays européens. Est initié par 4 partenaires qui souhaitent développer de manière pérenne un partenariat européen fort, point de départ pour aller ensuite plus loin, sur un territoire plus large. S’inscrit dans le cadre des politiques de l’Union Européenne en faveur du développement et de l’attractivité des territoires ruraux. RURAL STORIES doit être financé parce que c’est un projet véritablement européen, au service des populations et des territoires ruraux, qu’il s’inscrit dans de cadre des politiques européennes et contribue à rendre visible une ruralité créative, ancrée dans son époque et ouverte sur le monde.

RURAL STORIES s’inscrit dans les objectifs et besoins des partenaires. Prise en compte des territoires ruraux et de leurs populations Nouveau Studio et WAZO sont implantées en milieu rural et dont l’essentiel des projets concerne les territoires éloignés des pôles urbains. PARTICIPATION CITOYENNE WAZO oeuvre à l’autonomisation et au leadership

des populations des zones rurales et promeut des modèles forts et inspirants pour diriger les communautés locales. LABA mène de nombreux projets autour de la participation des citoyens adultes (réfugiés, femmes, entrepreneurs, artistes…) LE LABA développe depuis 7 ans des projets dédiés à la valorisation des savoirs “invisibles” dans les milieux

urbains (langues maternelles, savoirs culinaires, musique, littérature, savoir numériques…), et notamment auprès de

réfugiés.Ce projet lui permet de développer sa capacité à agir en milieu rural EDUCATION AUX MEDIA développement

d’outils numériques multimédias, alternatifs et participatifs, formation à l’utilisation de réseaux sociaux Nouveau Studio, Signélazer et WAZO souhaitent mettre leur expérience et expertise au service de l’innovation sociale que constitue la formation des citoyens aux nouveaux médias pour qu’ils puissent faire le récit de leurs territoires. Concernant Signélazer, spécialisé dans l’accompagnement par des outils de formation en ligne inclusifs et immersifs pour les adultes en entreprises, le projet répond à son objectif et à son besoin de développer des outils pour la formation à destination de publics en dehors du monde de l’entreprise, de faire évoluer ses outils pour les adapter à un public de non spécialistes.

COOPERATION EUROPÉENNE Les partenaires ont pour objectif de développer ses savoir-faire et compétences en matière de coopération européenne et de mettre en perspective les territoires ruraux à l’échelle de l’UE. Pour Nouveau

Studio, WAZO, il s’agit de faire connaître leurs projets dédiés à la ruralité et de les développer en dehors de leur territoire national pour les mettre en perspective à l’échelle européenne. Nouveau Studio a mené avec le magazine de TV Mira une 1ère expérience transfrontalière autour de la ruralité et éprouve le besoin de consolider cette expérimentation sur un territoire élargi. Pour WAZO qui participe régulièrement à des projets ERASMUS+, il s’agit de mener un 1er projet de coopération sur le thème de la ruralité, thème au coeur de son projet mais sur lequel WAZO n’a pour l’instant jamais coopéré à l’échelle européenne. Pour Signélazer qui a des habitudes de travail bilatérale concernant les outils multimédias et l’accompagnement des adultes dans les pratiques numériques, il s’agit d’initier une première coopération multilatérale à l’échelle de l’Union européenne. Le défi de ces partenaires va être de coordonner (communication, gestion, travail journalistique, travail participatif en impliquant des participants de tous les pays à toutes les étapes du projet. Ils vont être soutenus par le LABA .

L’inclusion sociale, la réduction de la pauvreté et le développement économique des zones rurales font partie des priorités de l’Union européenne. Les bouleversements économiques, sociétaux et organisationnels de ces dernières décennies ont en effet abouti à une désertification et à un appauvrissement des campagnes où vit pourtant plus d’un

quart de la population. La ruralité et ses habitants doivent être mieux valorisés, être davantage visibles, doivent faire

entendre leurs voix et être mis en connexion entre eux. Ils doivent relever les défis communs auxquels sont confrontés les citoyens vivant dans les territoires ruraux et s’engager dans la voie de l’innovation. Grâce à la coopération entre plusieurs partenaires transnationaux, le projet RURAL STORIES contribuera à atteindre cet objectif à l’échelle européenne.

RURAL STORIES mettra en connexion des territoires ruraux entre eux, encourageant ainsi un changement de regard des ruraux sur leur propre territoire mais aussi sur les autres territoires ruraux à l’échelle de l’Europe. RURAL STORIES

favorisera aussi un changement de regard des habitants des villes sur la singularité des territoires ruraux à travers l’UE.

Un regard enrichi parce que connecté et nourri par d’autres. Le LABA a observé dans des projets leader l’intérêt de jumelage entre territoires ruraux. Cela permet aux publics de porter un regard différent sur leur territoire, de mettre en action leur sens de l’hospitalité (accueil d’étrangers), diversité culturelle, qui est un des moyens de faire de son territoire de façon concrète. Les partenaires entament une coopération qu’ils souhaitent durable. Enfin, les partenaires créent des outils pérennes qui pourront être utilisés par les associations ou organisations publiques qui souhaitent promouvoir leur territoire de façon participative. Cette boîte à outil est mise en ligne à l’issue du projet ainsi que l’étude de cas pilotée par WAZO qui va permettre de donner des idées aux porteurs de projets ruraux.


🇬🇧 Read the English version

To support and train rural communities in the creation and animation of local, collaborative, participative and independent digital media, in order to enhance the value of territories outside the cities.

Programme : Erasmus + Education and Training

Year : 2021

Duration : 12 months

Budget : 60 k€

Leader : Le Nouveau Studio

Partners : 

 

In the European countryside, there is a lot of talk about “desert” when it comes to health, the economy, the transport, infrastructure or services. We could also talk about the media deserts that are the territories rural areas. While 28% of the European population lives in the countryside (Eurostat figures 2015), the bulk of the media is indeed concentrated in the major urban centres. These media, often belonging to large groups, deal with mainly national or international news and have a very top-down view of information.

As a result, rural citizens and their specific issues have very little visibility and the media rarely give them a voice. The RURAL STORIES project aims to “correct” the lack of visibility of rural citizens in the media. It aims to encourage them to make their voices heard, to take part in public debate and democratic life, to talk about their daily lives, to make the identity of their territory better known and to tell their stories. To do this, RURAL STORIES proposes to support, develop and train rural communities in the creation and animation of local, collaborative, participative and independent digital media: blogs, webradios, webTV, newsletters, etc., so that these communities are able to speak out and take part in democratic life. To reach rural communities, we will develop tools for animators, mediators, trainers active in associations or local public services and who animate local communities of inhabitants. In terms of effects and results, RURAL STORIES aims to reduce territorial inequalities, to empower rural citizens in their media voice, to create and strengthen communities in a sustainable way and to mobilize organizations on a European scale. RURAL STORIES contributes to addressing the challenges faced by rural territories in terms of social development, citizen participation, digital inclusion and experience sharing on a European scale. RURAL STORIES allows us to build information training tools for adults.

The partners will mobilize, gather and make cooperate adults (inhabitants of rural territories) journalists, media specialists. All participants come from several European countries. This project is to be carried out on the scale of European, because its objectives are to develop tools BY and FOR the inhabitants of European rural territories. RURAL STORIES thus responds to two priorities of the Erasmus+ programme: Shared values, civic engagement and participation. Digital transformation through the development of digital readiness, resilience and capacity.

Three main target groups are concerned by RURAL STORIES Citizens of European rural territories The project targets citizens of rural territories who want to make their voice heard, to take part in the public debate and to talk about their daily life. To make their territory and identity better known, this target group benefits from tools. The aim is to enable them to be autonomous in the design and dissemination of their own territorial stories. The objective is to allow them to be autonomous in the conception and the diffusion of their own stories of territories. Within the framework of the RURAL STORIES project, we will carry out a residency of experimentation, co-design and transmission of know-how with a group of participants from this target group. These participants come from 3 European countries (France, Belgium and Spain) and cooperate in Activity 4. This will allow us to experiment and co-construct with them pedagogical tools that will then be disseminated to this target group on a European scale. Organisations working on the revitalisation of rural areas The project is aimed at organisations working on the revitalisation of rural areas. The people working in these organisations are educators and trainers of adults. They wish to be trained to accompany citizens in the creation of participative local media and in the conception of territorial narratives. Within the framework of the RURAL STORIES project, representatives of this target group from 3 European countries (France, Belgium and Spain) will take part in the experimentation, co-design and transmission of know-how residency and will contribute to the creation of multimedia digital tools which will then be disseminated more widely to this target group on a European scale. Young journalists The project mobilises a third target group made up of young journalists, either in training or at the beginning of their professional career. Mostly trained to work in large national and urban media, these young professionals are not familiar with the problems of rural areas. The objective is to make them aware of the problems of the rural environment and to initiate them to the co-construction of information with the citizens within the framework of local media. For RURAL STORIES, representatives of this target group will participate in the residency for experimentation, co-design and transmission of know-how. In addition to changing the way people look at rural areas and taking them into account on a European scale, the objective of the work aimed at this target group is also to develop their journalistic practice by raising their awareness and guiding them towards a less academic and less top-down practice, towards a more participatory and citizen-based journalism.

Our motivations are rooted in our long-standing commitment to the development and visibility of rural territories. Since 2018, Le Nouveau Studio has been producing Champs Libres, a TV magazine about creative ruralities.

In 2020, he created Mira, a TV magazine on the same theme, trilingual (French, Spanish and Basque) and cross-border (New Aquitaine – Euskadi – Navarre). Through nearly 150 reports in small towns and villages in the countryside, these two magazines give a voice to committed women and men and highlight innovative and inspiring initiatives in rural areas. WAZO, based in Spain, has been working since its creation to create a positive impact in rural areas. It produces Wazo magazine, a collaborative social newspaper supported by professionals from all over the world that presents articles in Spanish and English on the social and solidarity economy and on the creative industries. It has also created Wazo Books to support projects related to rural development. LABA works on the valorisation of knowledge in urban areas with young people, refugees, women and will create links between these people and people living in rural areas. Everyone in their own country has made the same observation: rural areas with little media coverage, populations that lack means of expression, cut off from the major media flows, suffering from the caricatured vision of their way of life, with little or no training in new technologies and little knowledge of the possibilities offered by digital tools. We are convinced that this invisibility is not inevitable and that rural populations, by being accompanied and trained in digital tools and journalistic techniques, can take “their story” in hand. RURAL STORIES must be funded because the project: Participates in recreating and revitalizing spaces of citizenship through digital technology and contributes to the training of adults. Puts into perspective the difficulties and good practices and proposes solutions that can be mobilized on a European scale. Connects local initiatives and rural territories on a European scale. Contributes to the fight against the decline of rural areas and hyper-metropolisation, a double phenomenon that affects many European countries. Is initiated by 4 partners who wish to develop a strong European partnership in a sustainable way, a starting point to go further, on a larger territory. Is part of the European Union’s policies to promote the development and attractiveness of rural areas. RURAL STORIES must be financed because it is a truly European project, at the service of rural populations and territories, because it is in line with European policies and contributes to making visible a creative rurality, anchored in its time and open to the world.

RURAL STORIES is in line with the partners’ objectives and needs. New Studio and WAZO are based in rural areas and most of their projects are in areas far from urban centers. CITIZEN PARTICIPATION WAZO works towards empowerment and leadership LABA has been developing for 7 years projects dedicated to the valorization of the “invisible” knowledge in rural areas and promotes strong and inspiring models to lead the local communities. LABA has been developing projects around the participation of adult citizens (refugees, women, entrepreneurs, artists…) for the past 7 years. LABA has been developing projects dedicated to the valorization of “invisible” knowledge in rural areas.

(mother tongues, culinary skills, music, literature, digital skills, etc.), and in particular with This project allows him to develop his capacity to act in rural areas MEDIA EDUCATION development New Studio, Signélazer and WAZO wish to put their experience and expertise at the service of the social innovation of training citizens in new media so that they can tell the story of their territories. As for Signélazer, which specializes in inclusive and immersive online training tools for adults in companies, the project meets its objective and its need to develop training tools for audiences outside the corporate world, to develop its tools to adapt them to a non-specialist audience.

EUROPEAN COOPERATION The partners aim to develop their know-how and skills in European cooperation and to put rural territories in perspective at the EU level. For New

Studio, WAZO, it is a question of making their projects dedicated to rurality known and of developing them outside their national territory in order to put them in perspective on a European scale. Nouveau Studio has carried out a first cross-border experiment on rurality with the TV magazine Mira and feels the need to consolidate this experimentation on a wider territory. For WAZO, which regularly participates in ERASMUS+ projects, it is a question of carrying out a first cooperation project on the theme of rurality, a theme at the heart of its project but one on which WAZO has never cooperated on a European scale. For Signélazer, which has a history of bilateral work on multimedia tools and support for adults in digital practices, this is the first multilateral cooperation at the European Union level. The challenge for these partners will be to coordinate (communication, management, journalistic work, participatory work) by involving participants from all countries at all stages of the project. They will be supported by LABA.

Social inclusion, poverty reduction and economic development of rural areas are among the priorities of the European Union. The economic, societal and organizational upheavals of recent decades have led to the desertification and impoverishment of the countryside, where more than one in five people live.

of the population. Rurality and its inhabitants must be better valued, be more visible, must make a difference in the lives of the people who live there.

They need to make their voices heard and be connected to each other. They must address the common challenges faced by citizens living in rural territories and engage in innovation. Through cooperation between several transnational partners, the RURAL STORIES project will contribute to achieving this goal on a European scale.

RURAL STORIES will connect rural territories to each other, encouraging a change in the way rural people look at their own territory but also at other rural territories on a European scale. RURAL STORIES

will also encourage a change in the way urban dwellers view the uniqueness of rural areas across the EU.

A view enriched because it is connected and nourished by others. The LABA has observed the interest of twinning between rural territories in leader projects. This allows the public to look at their territory in a different way, to put into action their sense of hospitality (welcoming strangers), cultural diversity, which is one of the ways of making one’s territory tangible. The partners start a cooperation that they hope will last. Finally, the partners create sustainable tools that can be used by associations or public organizations that wish to promote their territory in a participatory way. This toolbox is put online at the end of the project, as well as the case study led by WAZO, which will give ideas to rural project leaders.


  • Listing ID: 7508
  • Domaines d'intervention: Audiovisuel, Économie sociale et solidaire, Égalité
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »