KUS KUS

Valorisation des patrimoines culinaires par la formation d’adultes entrepreneurs. De septembre 2018 à février 2021.
🇬🇧You can find below the English version

Programme : Erasmus+ Éducation et Formation

Année : 2018

Budget : 250K€

Durée : 24 mois

Chef de file : Le LABA

Partenaires : 

>> Visitez le site du projet : Kus Kus.

>> Visitez la page facebook du projet : cliquez-ici

>> Visitez le compte twitter du projet : cliquez-ici 


 

KUS KUS est un projet conçu pour permettre aux adultes non ou peu qualifiés et aux personnes issues de l’immigration de développer des compétences entrepreneuriales en explorant les opportunités qu’offrent le secteur culinaire. Axé sur les « cuisines du monde », KUS KUS a pour objectif de valoriser les patrimoines culturels et culinaires des adultes apprenants.

Le patrimoine gastronomique est vecteur d’apprentissage et de connaissance des territoires et de leurs histoires pour ces populations issues de l’immigration (récente ou plus ancienne) et inversement par les acteurs locaux. Comment imaginer intégrer la connaissance du patrimoine gastronomique comme vecteur d’intégration, d’insertion ? Comment penser le terroir et ses produits locaux comme vecteur d’apprentissage et de partage ? L’objectif de ce travail de coopération est d’arriver à construire des outils de formation pour permettre aux personnes peu qualifiées :
– d’accéder à des possibilités d’apprentissage de haute qualité adaptées à leurs besoins, notamment celui de développer sa capacité à entreprendre,
– d’accéder à des apprentissages dans le secteur commercial de haute qualité et adaptées,
– d’accéder à des savoir-faire permettant de passer d’une activité “maison” à une activité “entreprise”.

Nous construirons un outil qui, en s’appuyant sur une relation au territoire local, va permettre de développer des synergies avec les cuisines du monde importées par les vagues migratoires qui viennent nourrir notre patrimoine gastronomique. Ce projet ne se contente pas de promouvoir les produits locaux ou de retourner vers les vieilles recettes. C’est une opportunité pour au contraire donner un nouveau visage de l’alimentation, de la gastronomie, moins élitiste et plus ancrée dans une culture sociétale. Le projet vise a créer des liens dynamiques avec les territoires et ses acteurs.

Le projet a un double intérêt :
– pour les minorités : connaitre les produits et la gastronomie locale,
– pour les acteurs locaux : s’adapter aux mutations du monde et s’en nourrir, à l’instar du chef d’oeuvre européen de Karen Blixen Le Festin de Babette / Babettes Gæstebud.

En 2016, en Europe, le taux d’emploi des personnes âgées de 25 à 64 ans titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur (de cycle court, licence, master et doctorat ou équivalent) était de 84,8 % dans l’UE-28, un taux bien plus élevé que celui des personnes ayant achevé seulement l’enseignement primaire ou secondaire inférieur (54,3 %) (Statistiques Eurostat). Le taux de chômage atteint 20,7 % pour les actifs non ressortissants de l’Union européenne. L’entrepreneuriat est largement reconnu comme un moyen de lutter contre le chômage et l’exclusion sociale. Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan d’action européen ‘Entrepreneuriat 2020’. Témoins de nombreuses initiatives individuelles ou associatives dans les domaines des ‘cuisines du monde’, les partenaires ont identifié ce secteur comme un secteur d’activité attractif pour les publics adultes ciblés. Pendant deux ans, KUS KUS travaillera pour proposer -des formations liées aux compétences métier

(KUS KITCHEN) connaissance des produits, des savoir-faire, de la filière agro-alimentaire locale sous forme d’un programme de formation et une plate forme audio-visuelle -des formations liées aux compétences entrepreneuriales dans le secteur culinaire (KUS PRO) sous forme d’un programme de formation en ligne -une boîte à outils proposant des compétences marketing

(KUS MARKET) – des alliances régionales rassemblant des parties prenantes de la formation des adultes dans le secteur culinaire, éducation à l’entrepreneuriat, production, distribution de produits alimentaires, services d’accueil de migrants et de soutien à l’intégration des adultes, autorités locales en vue de créer un réseau de coopération actif dans l’éducation à l’entrepreneuriat dans le secteur des « cuisines du monde »

(KUS ALLIANCES) KUS KUS est un outil de valorisation du patrimoine culturel européen et de sa diversité. Le partenariat est composé de partenaires actifs dans la formation des adultes, formelle et informelle, valorisation du patrimoine culturel, valorisation des filières de production locale et produits du terroir, éducation à l’entrepreneuriat et marketing (France, Portugal, Irlande et Allemagne)

Chaque partenaire s’est vu confier la direction du produit ou de l’activité correspondant à son domaine spécifique d’expertise et d’expérience, mais toutes les organisations sont impliquées dans toutes les tâches.

À terme, KUS KUS tisse des liens, élabore des savoir-faire communs et des ressources partagées destinées à promouvoir l’entrepreneuriat. Les productions sont testées auprès de 160 adultes apprenants et 160 organisations. 240 organisations sont mobilisées sur quatre événements de disséminations et les productions numériques, disponibles en 4 langues, sont visionnés par 8000 personnes.



🇬🇧 English version

Enhancement of culinary heritage through the training of adult entrepreneurs. From September 2018 to February 2021.

 

Programme : Erasmus+ Education and Training

Year : 2018

Budget : 250K€

Duration : 24 months

Leader : LABA

Partners : 

>> Visit the project website : Kus Kus.

>> Visit the facebook page : click here

>> Visit the twitter account : click here

KUS KUS is a project designed to enable unskilled and low-skilled adults and people with an immigrant background to develop entrepreneurial skills by exploring the opportunities offered by the culinary sector. Focused on “world cuisines”, KUS KUS aims to promote the cultural and culinary heritage of adult learners.

The gastronomic heritage is a vector for learning and knowledge of the territories and their stories for these immigrant populations (recent or older) and conversely by local actors. How can we imagine integrate the knowledge of the gastronomic heritage as a vector of integration and insertion ? How can we think of the terroir and its local products as vectors of learning and sharing? The aim of this partnership work is to come up and product training tools and enable people with low qualifications to
– access to high quality learning opportunities tailored to their needs, including the ability to develop entrepreneurial skills
– access to high quality and adapated knowledge in commercial sector
– access to know-how to move from a “home” activity to a “business” activity

Based on relationships with local territory, we will product a tool that will develop synergies with “world cuisines” imported by migratory waves which come to enrich our gastronomic heritage. This project does not just promote local products or old recipes. For instead, this is an opportunity to put a new face on food, gastronomy, less elitist and more deep rooted in a societal culture. The project aims to create dynamic links with these territories and its actors. The project has a dual interest
– for minorities to know the products and local gastronomy
– for local actors: to adapt to global changes and feed of them, like Karen Blixen’s European masterpiece Babette Feast / Babettes Gæstebud.

In Europe 2016, the employment rate of people aged 25 to 64 with a higher education degree (short cycle, bachelor’s degree, master’s degree and doctorate or equivalent) was 84.8% in EU-28. This is a much higher rate than those who completed only primary or lower secondary education (54.3%) (Eurostat statistics). The unemployment rate is 20.7% for non-EU nationals. Entrepreneurship is widely recognized as a means to fight against unemployment and social exclusion. This project is part of the ‘Entrepreneurship 2020’ European Action Plan.

Witnesses many individual or associative initiatives in “world cuisines” sector, the partners have identified this sector as an attractive sector of activity for targeted adult audiences.

During two years, KUS KUS will work to propose
– training related to profesionnal skills (KUS KITCHEN): knowledge of products, know-how, local food industry in the form of a training program and an audio-visual platform
– training related to entrepreneurial skills in the culinary sector (KUS PRO) in the form of an online training program
– a toolkit offering marketing skills (KUS MARKET)
– regional alliances bringing together stakeholders in adult education in the culinary sector, entrepreneurship education, production, food distribution, welcome and services toward migrants and support for adult integration, local authorities in the aim to create an active cooperation network in entrepreneurship education in “world cuisines” sector

 

(KUS ALLIANCES)

KUS KUS is a tool to promote European Cultural Heritage and its diversity.

The partnership is composed of active partners in adult education, formal and informal, which promote cultural heritage,local production and local products, also entrepreneurship education and marketing (France, Portugal, Ireland and Germany). Each partner is the leader of one product or activity corresponding to his specific area of expertise and experience, but all organizations are involved in all tasks. KUS KUS supports long-term relationships, develops common know-how and shared resources in order to promote entrepreneurship education.

The intellectual outputs are tested on 160 adult learning and 160 organisations. 240 organisations are mobilised on 4 multiplier events and the digital outputs are available in 4 languages and watched by 8000 people.


  • Domaines d'intervention: Entrepreneuriat, Gastronomie
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »