Coopération

Sommaire :

Europe Créative 

Programme Erasmus+

Programme COSME 

Programme L’Europe pour les Citoyens 

Europe Créative

Programme-cadre de l’Union Européenne pour la période 2014-2020, Europe Créative est dédié au secteur culturel et créatif. Il vise à soutenir les mutations de ces secteurs face aux ruptures induites par la mondialisation et le numérique et poursuit les objectifs suivants :

– Favoriser la promotion et la sauvegarde de la diversité culturelle et linguistique en Europe.

– Renforcer la compétitivité du secteurs culturel et créatif dans le cadre de la stratégie 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive.

– Promouvoir et faciliter la mobilité des acteurs culturels et des publics à travers l’Europe.

– Renforcer la capacité financière des acteurs du secteur et l’invention de nouveaux modèles d’affaires.

 

Le programme porte une attention particulière aux propositions favorisant la mutation des secteurs comme le renouvellement des approches professionnelles.

Europe Creative s’articule en deux sous-programmes :

– LE SOUS PROGRAMME « CULTURE », dédié aux organisations culturelles et créatives.

– LE SOUS-PROGRAMME « MEDIA », dédié au secteur de l’audiovisuel.

L’Agence Exécutive « Éducation, Audiovisuel et Culture» est en charge de la gestion des deux sous-programmes « Culture » et « Media » au nom de la Commission européenne.

 

Au niveau national, des Bureaux Europe Creative assurent un rôle d’information, de conseil et d’assistance technique (montage des dossiers), de diffusion de documentation et de mise en réseau des professionnels.

 

Les pays éligibles au programme pour déposer une candidature sont :

– les 28 États membres de l’UE,

– les pays en voie d’adhésion et les pays candidats,

– les pays de l’Association Européenne de Libre-Échange (AELE) qui sont parties à l’accord sur l’Espace Économique Européen (EEE),

– la Confédération Suisse,

– les pays relevant de la politique européenne de voisinage selon les modalités des accords-cadres bilatéraux avec l’UE.

 

Une liste des pays éligibles est maintenue à jour sur le site de la Commission Européenne.

Le sous programme Culture

Le sous-programme « Culture » d’Europe Créative aide les organisations culturelles et créatives à opérer au niveau transnational en favorisant notamment la circulation des œuvres et la mobilité des acteurs culturels.

 

5 priorités du sous-programme :

– Promouvoir la circulation transnationale des œuvres et produits culturels et des acteurs créatifs : échanges de pratiques, création et production, compétences professionnelles, accès à de nouveaux marchés, mise en réseau, développement des publics, dialogue interculturel…

– Favoriser le développement et l’élargissement des publics de la culture en particulier des jeunes et des personnes éloignées de l’offre culturelle : formation et création de compétences, projet de création ou de coproduction avec stratégie de développement des publics, interactions avec les communautés et les publics locaux…

– Renforcer les capacités du secteur culturel à travers :

la formation et l’éducation,

l’invention de nouveaux modèles d’affaire,

l’utilisation de technologies numériques.

 

Ce sous-programme fonctionne avec des appels à projets.

 

Il existe 4 types d’appels à projet : 

 

1 – Projets de coopération 

– Mise en place d’activités culturelles transnationales (expositions, festivals…),

– Développement de l’accès à la culture pour de nouveaux publics,

– Renforcement de la capacité des acteurs culturels.

 

2 – Traduction littéraire 

Traduction et promotion de la circulation des œuvres de fiction pour favoriser la diversité linguistique de l’offre littéraire.

 

Modalités : 2 types de projets possibles :

– Traduction et promotion de 3 à 10 œuvres, sur deux ans.

 

Financement : 100 000 euros maximum à hauteur de 50% du budget global éligible,

– Traduction et promotion de 5 à 10 œuvres par an sur trois ans. Financement : 100 000 euros maximum par an à hauteur de 50% du budget global éligible.

 

3 – Plateforme Européenne 

Favoriser les talents émergents, encourager leur mobilité, contribuer à la visibilité européenne des artistes et développer des stratégies de labels européens ou de marques.

 

Modalités : plateforme constituée d’un chef de file et de 10 partenaires issus de 10 pays participants différents, dont au moins 5 États membres de l’UE ou de l’Association Européenne de Libre Echange.

 

Durée du projet : 48 mois. Présenter, au cours des 12 premiers mois, au moins 30 % d’artistes émergents.

 

Financement : 500 000 euros par an maximum pendant 3 ans – jusqu’à 80% de cofinancement.

 

4 – Soutien aux réseaux

Renforcer la capacité à opérer au niveau transnational et s’adapter au changement via la structuration du secteur, l’acquisition de compétences, la mise en œuvre des objectifs généraux du programme.

 

Modalités : Réseau constitué d’au minimum 15 organisations issues de 10 pays différents dont au moins 5 organisations membres de 5 pays éligibles différents, hors pays en voie d’adhésion.

 

Durée du projet : 3 ans.

 

Financement : 250 000 euros maximum par an pendant trois ans – 80% de cofinancement maximum.

 

Un volet est également dédié aux projets spécifiques tels que les Capitales européennes et les prix culturels européens.

 

Connaître les appels à projets ouverts.

 

La procédure d’évaluation 

 

Phase 1 : évaluation selon les critères d’éligibilité, d’exclusion et de sélection et classement des dossiers éligibles selon leur note.

 

Phase 2 : évaluation des dossiers ayant eu les meilleures notes selon les critères d’attribution par des experts désignés par l’Agence suite à un appel à manifestation d’intérêt. Évaluation d’abord individuelle par chaque expert, puis en comité de consensus encadré par un membre de l’Agence et/ou de la Commission et/ou d’autres experts qui n’ont pas évalué les projets.

 

Phase 3 : un comité d’évaluation, composé de membres du personnel de la Commission et de l’Agence, soumet des propositions de sélection à l’ordonnateur suite aux rapports et avis des experts.

 

Phase 4 : la décision de financement est prise par l’ordonnateur de l’Agence ou de la Commission.

 

Contacts & Renseignements 

 

Contacts nationaux : les Bureaux Europe Créative en France

Relais Culture Europe / Martha Gutierrez

132 rue du Faubourg Saint Denis – 75010 Paris – France

Tél : 01 53 40 95 10

martha.gutierrez@relais-culture-europe.org

www.europecreativefrance.eu

Antenne de Strasbourg – Culture / Anne Poidevin

1 parc de l’Étoile – F-67076 Strasbourg Cedex

Tél : 03 88 60 95 25

anne.poidevin@strasbourg.eu

Le Bureau de Représentation de la Région Nouvelle-Aquitaine à Bruxelles

Stéphane Peyhorgue / + 32 (0)2 318 52 67

stephane.peyhorgue@nouvelle-aquitaine.fr

 

Liens utiles 

Site de référence du Programme, l’Agence Exécutive Education, Audiovisuel, Culture

Site Relais Culture Europe, Bureau Europe Creative national pour le sous-programme Culture

 

Pour aller plus loin 

Site de la Commission Européenne, volet « Culture »

Guide du candidat (comment candidater ?)

 

Bonnes pratiques 

Consulter la base de données des projets retenus (en cours ou terminé)

 

 

Focus sur le projet “Small Size : Performing Arts for Early Years” 

 

Programme : Europe Créative 2014-2020 – Projet de coopération – large scale 

Subvention Europe Créative : 1 995 000€

Coordinateur : Le Baracca – Italie 

Partenaires : 16 dont la Commune de Limoges et le Théâtre O’Navio de Limoges

Durée : 4 ans  

 

Déjà soutenu par l’ex-programme européen Culture 2009-2014, ce projet de coopération vise à développer la diffusion des arts de la scène auprès de la petite enfance (0-6 ans) grâce à un réseau de 17 théâtres et centres culturels issus de 15 pays au sein duquel une véritable compétence professionnelle en la matière a été développée. Le soutien d’Europe Creative permettra de valoriser le travail du réseau, de poursuivre les actions communes (festivals petite enfance, ateliers très jeune public, formation et recherche) et de structurer davantage le réseau et ses activités de conférences, publications, documentation et promotion.

 

Consulter le site du réseau Small Size

 

 

Focus sur le projet “UE Traduction GAIA 2015” 

 

Programme : Europe Créative 2014-2020 – Traduction Littéraire 

Subvention Europe Créative : 100 000€

Coordinateur : Gaia Editions (Montfort en Chalosse)

Durée : 1an et demi 2015/2017

 

Ce projet vise à soutenir l’édition littéraire de qualité ouverte à un large public et favorisant la connaissance et le contact des lecteurs français avec la littérature européenne dans toute sa diversité. À ce titre, il soutiendra la publication de trois romans norvégiens et de deux auteurs issus des pays baltes qui donneront lieu à l’exploration des Balkans.

 

Consulter le site des éditions Gaia

Le sous programme Média

Le sous-programme MEDIA concerne spécifiquement l’industrie du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo et soutient les professionnels européens dans le développement, la distribution et la promotion de leurs projets, notamment au-delà de leur pays d’origine. Il aide le lancement de projets à dimension européenne, stimule l’exploitation de nouvelles technologies et favorise la création de réseaux transeuropéens et la formation.

 

Ce sous-programme fonctionne avec des appels à projets.

 

Les actions soutenues 

 

Production indépendante :

 

Soutien au développement des jeux vidéos

Soutien au développement, projets individuels et catalogues de projets

Programmation télévisuelle d’oeuvres européennes : production de programmes télévisés impliquant la participation d’au moins 3 sociétés européennes de télédiffusion.

 

Distribution de films

 

Soutien Sélectif

Soutien Automatique

Agents de Vente Internationale en fonction de leur activité commerciale sur 4 ans

Diffusion en ligne

 

Audience et Promotion 

 

Soutenir le développement du public : éducation cinématographique, accompagnement de la programmation de films européens non nationaux sur des plateformes de distribution, activités de promotion…

Soutenir les festivals de films : initiatives favorisant la diversité des œuvres audiovisuelles européennes (festivals, évènements promotionnels), activités d’éducation cinématographique…

Favoriser la mise en réseau des salles de cinéma : projection de films européens non nationaux, activités pédagogiques pour sensibiliser les jeunes, nouveaux modèles commerciaux et modes de distribution, réseaux d’exploitants européens, introduction du cinéma numérique parmi les exploitants…

 

Formations et Réseaux 

Développer les accès aux marchés : améliorer la dimension européenne et la visibilité des professionnels venant de pays à faible capacité de production, augmenter le nombre de coproductions européennes et favoriser la diversification des talents et des sources de financement.

Formation : mesures de formation pour le renforcement des qualifications, soutien à la compétences, le partage des connaissances y compris l’intégration des technologies numériques.

Fonds de coproduction internationaux : favoriser les coproductions internationales et renforcer la diffusion et la distribution des œuvres audiovisuelles.

 

Connaitre les appels à projets ouverts

 

Contacts & Renseignements 

Les Bureaux Europe Creative en France

Relais Culture Europe – volet MEDIA / Margaux Lacoste

132, rue du Faubourg Saint Denis – 75010 Paris – France

01 82 73 16 79

margaux.lacoste@relais-culture-europe.eu

Site internet

 

Antenne de Strasbourg – volet MEDIA / Aurélie Réveillaud

1, parc de l’Etoile, F-67076 Strasbourg

03 68 98 72 93

aurelie.reveillaud@strasbourg.eu

 

Bureau de Représentation de la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes à Bruxelles

Stéphane Peyhorgue / + 32 (0)2 318 52 67

stephane.peyhorgue@nouvelle-aquitaine.fr

 

Liens utiles 

Site de référence du Programme, l’Agence Exécutive Education, Audiovisuel, Culture

Site du sous-programme Média en France

Site Cineuropa

 

Pour aller plus loin 

S’abonner à la Lettre d’information hebdomadaire e-MEDIA

 

Consulter « MEDIA Film Database », la base de données des films soutenus par le sous-programme Media.

 

 

Focus sur le projet “Asian Side of the Doc – Connecting with asian factual market” 

Programme : Europe Créative – sous-programme Média “Accès aux Marchés”

Durée : 1 an -2015/2016

Subvention Europe Créative : 140 000€

Coordinateur : Docs Services – La Rochelle 

 

Asian Side of the Doc est le premier événement professionnel international spécialisé dans le documentaire en Asie, alliant à la fois un forum de coproductions et un marché de vente qui ouvre pour les européens de nombreuses opportunités (partenariats, recherche de distributeurs et de financeurs…). L’objectif de la subvention Europe Creative est de soutenir et continuer à faire progresser cet événement, afin qu’il atteigne à terme la taille du Sunny Side en France, soit plus de 2000 professionnels de 50 à 60 pays, avec une halle expo de 3000m2 pour une centaine d’exposants et qu’il s’affirme ainsi comme véritable porte d’entrée sur le marché asiatique pour les acteurs européens du documentaire.

 

Consulter le site officiel du projet

 

Programme Erasmus+

Erasmus + est le programme de soutien aux actions dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. Il s’inscrit dans la STRATÉGIE 2020 POUR L’ÉDUCATION ET LA FORMATION qui vise à faire en sorte que l’éducation, la formation tout au long de la vie et la mobilité deviennent des réalités, à améliorer la qualité et l’efficacité de nos systèmes d’éducation et de formation, à favoriser l’égalité, la cohésion sociale et la citoyenneté active et à encourager la créativité et l’innovation à tous les niveaux d’éducation et de formation.

 

Les objectifs généraux du programme Erasmus+ 

– Renforcer la citoyenneté européenne,

– Favoriser l’acquisition et l’utilisation de compétences,

– Développer les compétences linguistiques, 

– Créer des synergies entre les secteurs de la formation formelle, de la formation professionnelle, de l’éducation non-formelle et du monde du travail.

 

À ce titre, le programme subventionne des actions dans 5 secteurs cibles : l’enseignement scolaire et l’enseignement supérieur, la jeunesse, l’enseignement et formation professionnelle et l’éducation des adultes.

 

Modalités de fonctionnement 

Le programme fonctionne avec des appels à projets. Un programme de travail annuel définit les priorités et les types d’actions éligibles.

 

Pays éligibles au programme 

Les 28 États membres de l’Union Européenne ainsi que l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie sont éligibles à toutes les actions. De plus, certaines actions sont ouvertes à d’autres pays partenaires (voir les lignes directrices de chaque appel à projet).

 

Trois actions clés 

 

Action clé 1 : Mobilité individuelle à des fins d’apprentissage 

 

La mobilité des apprenants et du personnel pour une expérience professionnelle ou un apprentissage dans un autre pays :

 

Dans le domaine de la formation professionnelle : jeunes (2 semaines à 12 mois), personnel (2 jours à 2 mois).

 

Dans le domaine de l’enseignement scolaire : personnel (2 jours – 2mois).

 

Dans le domaine de l’enseignement supérieur : étudiants (3-12 mois pour des études, 2-12 mois pour un stage).

 

Dans le domaine de l’éducation des adultes : (durée entre 2 jours et 2 mois). 

 

Pour les Acteurs de la jeunesse : (2 jours à 2 mois).

 

Pour la jeunesse : un échange de jeunes (1-3 semaines) ou un SVE (2-12 mois).

 

Pour connaitre tous les appels à projets « mobilité » ouverts, consulter Penelope+, la plateforme d’accompagnement des porteurs de projets.

 

Les masters conjoints Erasmus Mundu.

 

Les prêts pour masters Erasmus+ : Les Manifestations à grande échelle dans le cadre du service volontaire européen.

 

Action clé 2 : Coopération en matière d’innovation et d’échanges de bonnes pratiques 

 

Partenariats stratégiques transnationaux : coopération entre organisations actives dans le domaine de l’éducation, de la formation professionnellede l’enseignement supérieurde l’éducation des adultes et de la Jeunesse en vue de développer des initiatives, favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et de savoir-faire.

Modalités : projets de 2 -3 ans / minimum de 3 organisations issues de 3 pays différents (sauf pour le secteur scolaire et de la jeunesse, 2 organisations de 2 pays différents). Ouverture aux pays tiers si justifiée.

Pour connaitre tous les appels à projets « Partenariats stratégiques » ouverts, consulter Penelope+, la plateforme d’accompagnement des porteurs de projets.

 

 

Alliances de la connaissance entre les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises, qui visent à favoriser l’innovation, l’entrepreneuriat, la créativité, l’employabilité, l’échange de connaissances ou l’enseignement et l’apprentissage pluridisciplinaires.

 

Modalités : projets de 2 -3 ans / minimum de 3 organisations de 3 pays différents.

 

 

Alliances sectorielles pour les compétences qui soutiennent la conception et la réalisation de programmes communs de formation professionnelle et de méthodologies d’enseignement et de formation entre formation professionnelle et secteurs professionnels.

 

Modalité : projet de 2-3 ans.

 

 

Projets de renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur et dans le domaine de la jeunesse

 

Modalités : projet de 2-3 ans/ minimum : 3 établissements d’enseignement supérieur de 3 pays européens différents et 2 établissements du ou des pays partenaires.

 

 

Action clé 3 : Soutien à la réforme des politiques 

 

Coopération avec la société civile dans le domaine de la jeunesse et dans les domaines de l’éducation et de la formation.

 

Charte Erasmus pour l’enseignement supérieur

 

Initiatives prospectives : Expérimentations politiques européennes et projets de coopération prospective.

 

Dialogue structuré dans le domaine de la jeunesse

 

Actions spécifiques

 

1- Initiatives Jean Monnet  

Soutien à l’enseignement et la recherche dans le domaine des études européennes et à la promotion du dialogue entre le monde universitaire et les décideurs politiques à travers le soutien à :

– L’enseignement supérieur : modules académiquescentres d’excellence.

– Le débat politique avec le monde universitaire grâce aux réseaux européens d’enseignement supérieur et aux projets en faveur de l’innovation, des possibilités de valorisation croisée et de diffusion d’informations sur l’UE.

Les associations et les institutions actives dans le domaine des études européennes et leur diffusion auprès d’un large public. 

 

2 – Soutien à la coopération dans le domaine du sport 

Partenariats collaboratifs sportifs dont l’objectif est de favoriser l’intégrité du sport, de soutenir les approches innovantes dans le domaine de la gouvernance de l’inclusion sociale et de l’égalité des chances.

Manifestation sportives européennes à but non lucratif (formation préalable, cérémonie d’ouverture, compétition…).

 

Pour en savoir plus, consulter le guide du programme Erasmus +.

 

La gestion du programme 

La gestion du programme est partagée entre : 

– Les actions décentralisées, gérées par les agences nationales :

l’ensemble des opérations de l’action clé 1 sauf la mobilité à des fins d’apprentissage et les mécanismes de prêts et diplômes conjoints, 

l’ensemble des partenariats stratégiques de l’action clé 2. 

– Les actions décentralisées, gérées par l’Agence exécutive EACEA :

la mobilité des étudiants dans le cadre des diplômes conjoints, 

les alliances de la connaissance, les alliances sectorielles, le renforcement des capacités dans les pays tiers, plateformes IT,

l’ensemble des opérations de l’action clé 3 « Soutien aux politiques publiques ». 

 

Pour les actions décentralisées, il existe deux agences nationales Erasmus + en France selon les domaines d’action:

l’Agence Erasmus+ France – Education Formation, interlocutrice des porteurs de projets et service instructeur pour toutes les opérations concernant les domaines de l’Éducation et de la Formation.

l’Agence Erasmus + Jeunesse et Sport, interlocuteur des porteurs de projets et service instructeur pour toutes les opérations concernant les domaines de la Jeunesse et du Sport.

 

Contacts & Renseignements 

 

Les agences nationales Erasmus+ 

Agence Erasmus+ France – Education, Formation
24-25 quai des Chartrons 33080, Bordeaux CEDEX
0033 (0) 5 56 00 94 00
contact@agence-erasmus.fr
www.erasmusplus.fr

 

Agence Erasmus + – Jeunesse, Sport 
95, avenue de France – CEDEX 13 75650, Paris
01 70 98 93 69
erasmusjs@service-civique.gouv.fr
www.erasmusplus.fr

 

Projets dans le domaine du sport :

 

Nolwenn Souquières
nolwenn.souquieres@service-civique.gouv.fr

 

Elisabeth Cunha
elisabeth.cunha@service-civique.gouv.fr

 

Correspondants Erasmus+ à la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale 

 

Site de Limoges / Alain Gueraud
05 55 45 24 57
alain.gueraud@drjscs.gouv.fr

 

Site de Bordeaux / Catherine Denadai
05 56 69 38 57
catherine.denadai@drjscs.gouv.fr

 

Site de Poitiers / Marielle Stines
05 49 18 10 22
marielle.stines@drjscs.gouv.fr

 

Liens utiles 

Site de l’Agence Exécutive EACEA

Site de l’Agence Nationale Erasmus + Jeunesse et Sport

Site de l’Agence Nationale Erasmus + Education et Formation

Télécharger le Guide du Programme Erasmus +

Penelope +, plateforme d’accompagnement des porteurs de projets Erasmus +.

 

Pour aller plus loin 

Le Flash Erasmus +, newsletter du programme : s’abonner.

Statistics for all, site ressource sur la Formation Tout au Long de la Vie rassemblant une cartographie, des statistiques et une base de données des projets subventionnés par la Commission Européenne.

Epale, communauté d’acteurs de l’éducation et de la formation des adultes en Europe (actualités, blog, ressources, évènements…).

 

Rechercher des partenaires 

OTLAS, outil de recherche de partenaires dans le domaine de la jeunesse.

Autres pistes de recherches pour les domaines de la jeunesse et du sport

 

Bonnes pratiques 

Le blog des porteurs des projets, Erasmus + Jeunesse et Sport (exemples de projets soutenus, actualités des porteurs…).

Exemples de projets Erasmus + Education, Formation soutenus.

 

 

Focus sur le projet “Cow Boys and Girls”

 

Action clé 2 : partenariat stratégique – enseignement scolaire 

Coordinateur : Mairie de Cenon 

Partenaires : 7 dont le Rocher de Palmer, l’EPLC, le Collège Jean Zay et le LABA 

 

Des collégiens de Cenon et des lycéens de Paredes de Coura (Portugal) organisent, pendant une année scolaire, une manifestation culturelle dans sa globalité. Le moyen pour eux d’acquérir de nouvelles compétences : savoir s’orienter dans la ville et ses institutions, se familiariser avec les langages professionnels, découvrir les réglementations, prendre des décisions pour le bien commun…

 

Consulter le site du Rocher de Palmer et le blog du projet.

 

 

Programme COSME

COSME est le programme de l’Union Européenne pour la compétitivité des entreprises et des PME. Il vise à renforcer la compétitivité et la durabilité des entreprises de l’Union et à encourager la culture entrepreneuriale et la promotion de la création de PME et leur croissance.

 

Pour les acteurs des secteurs culturels, touristiques et récréatifs, ce programme est notamment intéressant pour :

– les actions dédiées au secteur du tourisme, 

– le programme Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs. 

 

Le programme Cosme se décline en 4 volets et objectifs spécifiques. 

 

Volets et objectifs spécifiques 

 

  • Faciliter l’accès des PME au financement, 
  • Développer l’accès aux marchés, 
  • Améliorer l’environnement des entreprises:
    • Ce volet soutient des actions visant à améliorer les conditions-cadres pour la compétitivité et la durabilité des entreprises, notamment des PME. À ce titre, des actions spécifiques sont destinées au secteur du tourisme, considéré comme un domaine à haut potentiel de croissance. 
  • Encourager l’entrepreneuriat et l’esprit d’entreprise:
    • Ce volet finance des actions visant le développement de compétences entrepreneuriales et la formation de l’esprit d’entreprise. Ces actions sont prioritairement destinées aux entrepreneurs potentiels, aux nouveaux entrepreneurs, aux jeunes, aux femmes entrepreneurs et aux publics ciblés tels que les personnes âgées, les migrants.
    • L’entrepreneuriat social est également inclus dans ces actions. 
    • C’est dans ce cadre que s’inscrit le programme d’échanges Erasmus pour jeunes entrepreneurs. 

 

Chaque année, un programme annuel de travail est défini par l’Union Européenne. Ce programme fixe les priorités pour l’année et les différentes modalités de soutien financier (appels à projets, appels d’offre, contrat cadre, bourse ad hoc…).

 

Qui peut participer au programme ?

Le programme est ouvert à tout type de structure (entreprises, associations, individuels…).

 

Les entités établies dans les pays suivants peuvent participer au programme COSME :

– Les 28 États membres de l’UE, 

– Les pays de l’Association Européenne de Libre-Échange (AELE), membres de l’Espace Économique Européen (EEE) : Norvège, Islande, Liechtenstein  ; et autres pays européens lorsque les accords et les procédures le permettent.  

– Les pays en voie d’adhésion, les pays candidats (Islande, Monténégro, Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Serbie, Turquie) et candidats potentiels (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo), conformément aux accords établis avec l’UE.

– Les pays relevant de la politique européenne de voisinage, sous réserve de la conclusion d’accords concernant la participation de ces pays aux programmes de l’UE. 

 

Actions spécifiques destinées au secteur du tourisme 

Le volet « Améliorer l’environnement des entreprises » met en place des actions sectorielles destinées à améliorer la compétitivité et la durabilité du tourisme en Europe.

 

Le programme de travail annuel de 2016 fixe les objectifs et les mesures de soutien suivants :

  • Diversifier et augmenter l’offre touristique par la sélection de nouvelles destinations européennes d’excellence (EDEN): appel d’offre :
    • Cette sélection est organisée annuellement au niveau national dans le cadre d’une compétition thématique. Pour se tenir au courant de la sélection, consulter le site officiel d’EDEN.
  • Créer des conditions pour un environnement favorable et compétitif pour les entreprises du secteur touristique :
    • en soutenant les activités d’information et de sensibilisation et l’organisation ou la participation des évènements dédiés (contrat cadre),
    • en améliorant les connaissances socio-économiques du secteur grâce à une étude Flash Eurobarometre (contrat cadre), à la coopération avec l’OCDE (bourse ad hoc) et à la gestion et à la contribution à l’ « observatoire virtuel du tourisme » (contrat cadre).
  • Améliorer la visibilité de l’Europe en tant que destination touristique en soutenant les entreprises touristiques dans la recherche d’entreprises partenaires à l’étranger sur les marchés ciblés.

 

Pour en savoir plus, consulter les appels à projets en cours sur le site de l’agence EASME.

 

Contacts & Renseignements 

Contact du réseau Entreprise Europe Network 

Le réseau Entreprise Europe Network accompagne les entreprises et PME à l’accès aux dispositifs de financements européens (information, montage de dossiers). Il accompagne les entreprises dans la recherche de partenaires et l’ingénierie de projet.

 

Aquitaine Développement Innovation 

 

Site Internet 

Rémi Vignes / Chargé de mission Europe et Financements collaboratifs
Tél : 05 56 15 11 85

Courriel : r.vignes@adi-na.fr 

 

Véronique Desbleds / Responsable Europe et Financements collaboratifs
Tél : 05 56 15 11 66

Courriel : v.desbleds@adi-na.fr

 

Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie d’Aquitaine 

 

Site Internet 

Tél : 05 56 11 28 13

Courriel : marie.scherer@aquitaine.cci.fr

 

Bureau de Représentation de la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes à Bruxelles 

 

Stéphane Peyhorgue

Aides d’État, SIEG, Énergie/Climat, Environnement, Économie circulaire

Langues : Français, Anglais, Espagnol.

Tel : + 32 (0)2 318 52 67

Courriel : stephane.peyhorgue@nouvelle-aquitaine.fr

 

Liens utiles 

Site de l’Agence EASME, autorité de gestion du programme

Site de la Commission Européenne – Programme COSME

Le portail des participants au programme

Site du Réseau Enterprise Europe Network Sud-Ouest

 

Pour aller plus loin 

Site de l’Observatoire virtuel du Tourisme de la Commission Européenne.  

 

Rechercher un partenaire 

Consulter ma base de données CORDIS et créer votre profil

 

Bonnes pratiques 

Liste des projets soutenus par le programme COSME 

 

 

Focus sur le projet “Surfing the Atlantic Area” 

Durée : 18 mois – juin 2015/novembre 2016 

Partenaires : 8 issus de 5 pays 

 

Ce projet part du constat qu’il existe une forte demande en Europe pour un tourisme de nature. L’objectif principal de Surfing the Atlantic Area est ainsi de définir, promouvoir et favoriser la commercialisation d’un nouveau produit touristique durable et transnational basé sur le surf : SURFINGEUROPE. Ce produit couvre 5 pays (Portugal, Espagne, Irlande, France, Royaume-Uni) et établit une véritable route européenne du surf en présentant des sites très attractifs par leur plage et les vagues présentes tout au long de l’année. Cette logique européenne est unique et permet de gagner en visibilité grâce à une stratégie conjointe de communication à l’échelle européenne qui répond à la philosophie de ce sport.

 

Erasmus pour jeunes entrepreneurs 

C’est un programme d’échanges transfrontaliers entre entrepreneurs novices et entrepreneurs chevronnés qui s’adresse notamment aux nouveaux entrepreneurs, aux jeunes et aux femmes. Il vise à acquérir ou échanger des connaissances et des idées entrepreneuriales afin de lancer ou développer son entreprise.

 

Il donne notamment la possibilité de développer un réseau de relations professionnelles, d’accéder à de nouveaux marchés et d’établir des partenariats internationaux tout en s’initiant à de nouvelles pratiques commerciales en Europe et en ayant une aide pour le lancement de sa propre activité.

 

Modalités de fonctionnement 

La durée totale de l’échange est comprise entre 1 et 6 mois et fait l’objet d’une prise en charge partielle par la Commission Européenne. Le programme s’applique à tous les secteurs économiques sans exception, dont les secteurs culturels, touristiques et récréatifs.

 

Le nouvel entrepreneur doit:

– être en début de carrière, 

– provenir d’une micro-entreprise / d’une PME de mois de 3 ans d’existence,

– avoir construit un plan d’entreprise viable, disposer d’une formation et d’expériences de qualité, 

– être capable de couvrir les frais non pris en charge par la Commission Européenne. 

 

L’entrepreneur hôte doit : 

– être un entrepreneur expérimenté ou un collaborateur membre d’un CA d’une entreprise,

– répondre aux critères de bonne conduite définis par la Commission Européenne. 

 

La gestion du programme est prise en charge par EASME. Localement, des points de contact appelés « Organismes Intermédiaires » ont été identifiés par la Commission Européenne pour accompagner les porteurs du projet, du dépôt de candidature à la mise en œuvre effective du projet. Ils ont en charge le recrutement la mise en relation des entrepreneurs. 

 

Financement

Le soutien financier conseillé par l’Union Européenne varie entre 530 et 1 100 euros en fonction du pays hôte.
L’aide ne portera que sur les frais fonctionnels (voyage, séjour) et toutes les dépenses devront être justifiées. L’aide financière totale allouée par entrepreneur ne peut dépasser 6 600 euros.

 

Qui peut y participer ?  

Les États membres de l’UE, le Liechtenstein, la Norvège, L’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Monténégro et la Turquie, l’Albanie, la Serbie et Israël.

 

Contacts & Renseignements 

Points de contact ERASMUS Jeunes Entrepreneurs en Aquitaine 

 

CCI Limousin 4 Allée Duke Ellington 

87000 Limoges 

Frédérique Savignat 

Tél : 05 55 71 39 46 

Tous les autres points de contact en France.

 

Liens utiles  

Site de l’Agence EASME, gestionnaire du programme.

Site du programme Erasmus Jeunes Entrepreneurs

Site de la Commission Européenne – Programme COSME

Site du Réseau Entreprise Europe Network Sud-Ouest

Le portail des participants au programme.

 

Bonnes pratiques 

Consulter quelques expériences d’échange dans le cadre du programme Erasmus Jeunes Entrepreneurs. 

 

 

Focus sur l’échange Erasmus Jeunes Entrepreneurs autour de l’Artisanat 

Nouvelle entrepreneur : Marta Pokojowczyk (Pologne) – start-up
Entrepreneur hôte : Helena Loermans (Portugal) – entreprise avec 15 ans d’activités
Secteur d’activité : Artisanat, articles pour travaux artistiques et accessoires
Durée d’échange : 5 mois

 

Travaillant toutes les deux dans le domaine de l’artisanat, Helena et Marta, deux entrepreneurs ont réalisé un échange ayant pour objet la couture à la main dans ses aspects à la fois théoriques et pratiques. Durant cinq mois, Marta, fraîchement sortie des Beaux-Arts, a pu s’initier aux techniques de couture sur lin et chanvre. L’échange a donné lieu à un travail d’expérimentation sur les manières de lier la couture et la peinture à partir de ces matériaux, dans l’optique du projet entrepreneurial de Marta. Du côté d’Helena, le projet entrepreneurial de Marta lui permet de valoriser sa propre activité et son savoir sur le site web de son entreprise grâce à la présentation du travail de la jeune entrepreneur. 

 

Consulter la fiche expérience de l’échange.

Programme L'Europe pour les Citoyens

Le programme « L’Europe pour les Citoyens » vise à rapprocher l’Union de ses citoyens en soutenant les initiatives en faveur d’une mémoire européenne et la participation civique à l’échelle européenne. 

 

Les objectifs principaux du programme : 

– Contribuer à faire comprendre l’UE, son histoire et sa diversité, 

– Promouvoir la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l’UE,

– Sensibiliser au travail de mémoire, à l’histoire et aux valeurs communes. 

 

Ce programme s’adresse à des organisations à but non-lucratif ou bien à des autorités publiques locales ou régionales selon les types d’actions soutenues  (voir le détail des appels à projets).

 

Qui peut participer au programme ?

Ce programme s’adresse à des organisations à but non-lucratif ou bien à des autorités publiques locales ou régionales selon les types d’actions soutenues  (voir le détail des appels à projets).

 

Il est ouvert aux 28 États membres de l’Union européenne et aux pays en voie d’adhésion, candidats, candidats potentiels ainsi qu’aux pays de l’Association Européenne de Libre-Échange (AELE) parties à l’accord Espace Économique Européen ayant signé un protocole d’accord avec la Commission.

 

À partir de priorités annuelles, des appels à projets sont publiés chaque année (un à deux appels par an). 

 

Le programme s’articule en deux volets. 

 

Les volets du programme 

 

Volet 1 – Mémoire Européenne 

L’objectif est de sensibiliser au travail de mémoire, à l’histoire et aux valeurs communes ainsi qu’à l’objectif de l’Union à travers le soutien aux activités invitant à réfléchir à la diversité culturelle et aux valeurs communes européennes.

 

Pour la période 2016-2020, le programme donne la priorité aux thématiques suivantes: les commémoration d’évènements ayant changé le cours de l’histoire européenne récente, la société civile et participation civile sous les régimes totalitaires, l’ostracisme et la perte de citoyenneté sous les régimes totalitaires, la transition démocratique et adhésion à l’Union européenne.

 

Subvention maximale éligible pour un projet: 100 000 euros / durée maximale du projet de 18 mois. 

 

Volet 2 – Engagement démocratique et participation civique 

L’objectif est d’encourager la participation démocratique et civique des citoyens au niveau de l’Union à travers le soutien :

  • aux jumelages de villes :
    • projets rassemblant un grand nombre de citoyens de villes jumelées officiellement ou non autour de thèmes d’intérêt européen prédéfinis et liés à l’agenda politique de l’Union (cf: priorités annuelles et pluriannuelles).
    • Modalités : Subvention maximale éligible pour un projet : 25 000 euros / durée maximale de la rencontre : 21 jours. 
  • aux réseaux de villes :
    • Projets multilatéraux mis en œuvre par des partenariats et des réseaux transnationaux, portant sur des questions d’intérêt commun et ayant pour objectif de développer une coopération thématique durable.
    • Modalités : Subvention maximale éligible pour un projet : 150 000 euros / durée maximale 24 mois / Faire intervenir des municipalités d’au moins 4 pays éligibles dont au moins 1 pays membres de l’UE.
  • aux projets de la société civile :
    • Projets mis en œuvre par des partenariats transnationaux, rassemblant des citoyens de tout horizon, afin de leur donner l’opportunité de participer concrètement aux processus de prise de décision dans l’Union européenne dans les domaines liés aux objectifs du Programme. Ces projets doivent obligatoirement comprendre au moins 2 des 3 activités suivantes : la promotion d’un engagement dans la société et de la solidarité, le recueil d’opinions, le volontariat.
    • Modalités : Subvention maximale exigible par projet : 150 000 euros / durée maximale : 18 mois / organisations issues d’au moins 3 pays différents, dont au moins 1 membre de l’UE.

 

Le programme octroie également des subventions de fonctionnement pluri-annuelles aux organisations à but non lucratif servant de manière générale l’un ou l’autre des volets d’actions ci-dessus.

 

Pour en savoir plus sur le programme, consulter le guide 2014-2020 Europe pour les citoyens.

 

Contacts & Renseignements 

 

Contact : Europe Pour les Citoyens – à privilégier 

CIDEM (Association civisme et démocratie)
167 Bd de la Villette – F – 75010 Paris
Christine Maretheu

Tél : 01 80 05 18 94

Courriels : 

maretheu@cidem.org
europepourlescitoyens.org

 

Autorité de Gestion 

L’Agence Exécutive « Education, Audiovisuel, Culture » est responsable de la mise en oeuvre de toutes les actions du programme. Au niveau national, la CIDEM (association Civisme et Démocratie) est point de contact du programme, chargée d’informer et accompagner les porteurs de projets potentiels.

 

Unité C1 Europe pour les Citoyens
Avenue du Bourget, 1 (BOUR 01/04A) – B-1049 Brussels – Belgium
Volet 1 – Mémoire européenne : eacea-c1-remembrance@ec.europa.eu
Volet 2 – Engagement démocratique et participation civique :
eacea-c1@ec.europa.eu (jumelages & réseaux de villes)
eacea-c1-civilsociety@ec.europa.eu (projets de la société civile)

 

Boîte aux lettres fonctionnelle pour les subventions de fonctionnement :
eacea-c1-operatinggrants@ec.europa.eu 

 

Liens utiles

Le site de référence de l’Agence Exécutive « Education, Audiovisuel et Culture ».

Le site national du programme Europe pour les citoyens.

 

Rechercher des partenaires 

Consulter la plateforme de recherche de partenaires du CIDEM.

 

Bonnes pratiques 

Consulter quelques exemples de projets soutenus.

 

 

Focus sur un projet “De Mémoire d’Homme”

 

Programme : Europe Pour les Citoyens de 2009-2014 

Bénéficiaire : Compagnie Mata-Malam 

 

À partir du spectacle « Que ta volonté soit fête… », écrit à partir des écrits d’Etty Hillesum, jeune femme juive hollandaise déportée et morte à Auschwitz, la compagnie girondine Mata-Malam s’est attachée à poser la question d’ouverture et de fermeture à l’autre auprès d’un large groupe de citoyens en Europe. Autour de cette pièce, jouée en France et en Allemagne, la compagnie a développé des ateliers d’écriture et de mise en voix avec des jeunes et des groupes intergénérationnels afin de débattre sur les problématiques de la démocratie et de la responsabilité citoyenne. Ces rencontres filmées ainsi qu’une série d’interviews de spécialistes, psychanalystes ont permis de créer le film documentaire « De mémoire d’Homme » sur la question de la mémoire, l’énigme de l’esprit humain, les débuts de la psychanalyse, Dieu et les mécanismes totalitaires. 

 

Focus sur les “Rencontres européennes pour une transmission culturelle et historique entre générations” 

 

Programme : Europe Pour les Citoyens 2014-2020 – Volet 2. Jumelages 

Bénéficiaire : Le Comité de Jumelages et des Relations Européennes de Bagnols sur Ceze 

Partenaires : 7

 

Dans le cadre des rencontres annuelles du réseau des villes jumelées, le comité de jumelage a pu construire un parcours de visites et d’échanges sur trois jours autour de la période 1914-1918 et de la question de la transmission intergénérationnelle. Une pièce de théâtre sur le patrimoine local jouée par des collégiens ainsi que de nombreuses visites autour des traditions locales (jeux traditionnels, agriculture viticole) ont permis de présenter l’histoire et le patrimoine culturel d’une région. Puis une journée entière a été consacrée à l’Europe à travers l’organisation d’une conférence sur la construction de l’Union Européenne et l’histoire des jumelages. 

 

Consulter la fiche projet sur le site national Europe pour les citoyens

Translate »