SAFE

Formation et échanges de compétences entre professionnels en charge de la sécurité des festivals. De septembre 2018 à juin 2021.

🇬🇧You can find below the English version


Programme : Erasmus+ Éducation et Formation

Année : 2018

Durée : 24 mois, de septembre 2018 à juin 2021 

Budget : 245K€

Chef de file : PRODISS (France)

Partenaires :


 

Le projet SAFE est un projet européen, coordonné par le PRODISS, visant à développer les compétences des adultes en charge de la sûreté des événements et des lieux de diffusion de musique. Le projet s’inscrit dans un contexte très grave de multiplication des attentats visant des salles et des événements de spectacles. Les menaces se diversifient, sont proteïformes et les réponses apportées ne s’inscrivent que dans des logiques conjoncturelles (augmentation du nombre de forces de l’ordre, fonds d’urgence pour pallier les baisses de billetterie, campagnes de communication rassurer les publics).

Les partenaires (instituts de formation et d’éducation des adultes, organismes de conseil, syndicats, entreprises de sécurité, incubateurs technologiques, réseaux internationaux) militent pour le développement de réponses structurelles venant pallier à la sous-qualification de ces personnels face à ces nouvelles menaces. Le projet SAFE travaillera donc au développement des compétences des responsables de la sûreté agissant dans les entreprises musicales ou dans les entreprises de sécurité (en qualité de sous-traitant) sur les thématiques suivantes :
– Gestion des foules,
– Mise en place de stratégies de sûreté concertées (co-construction de cahiers des charges),
– Innovations technologiques existantes ou à créer en fonction des besoins de terrain sur la sûreté des publics et des artistes,
– Impact économique des coûts de sûreté sur l’industrie musicale en Europe,
– Analyse de bonnes pratiques existantes.

Le projet SAFE développera plusieurs types d’activités pour le développement des compétences et qualifications des adultes :
– 5 activités d’apprentissage sur les thématiques citées, réunissant des professionnels de la musique et de la sécurité en Europe ainsi que des start-up technologiques (2 formations/Hackathons),
– Création de 2 certificats pour les publics cibles du projet (responsables de la sûreté du secteur musical et agents de sécurité),
– 1 Plateforme numérique de ressources sur les questions d’innovations technologiques et économiques liées aux enjeux de sûreté sur les secteurs musicaux et événementiels,
– 5 événements transnationaux de dissémination des productions intellectuelles du projet : certificats, ressources numériques et économiques.

Ces activités réuniront les participants suivants :
– Experts européens de l’éducation des adultes reconnus sur la mise en place de stratégie de sûreté d’événements d’envergure internationale (JO, Euros de foot, grands festivals européens),
– Responsables de la sûreté dans le secteur musical (550 sur la totalité du projet),
– Responsables de la sûreté dans les entreprises de sécurité (140 sur la totalité du projet),
– Responsables de start-up technologiques dans la musique (30 au total),
– Responsables de réseaux et syndicats de la musique (25 au total) assurant le lien avec les autorités publiques notamment.

Toute la pertinence du projet SAFE repose sur une méthodologie d’éducation formelle et non formelle favorisant :
– Le développement de contenus à partir des besoins des bénéficiaires finaux du projet (agents de sécurité, artistes, publics),
– Le croisement des expertises avec d’autres secteurs clés de l’événementiel comme le sport,
– L’apport des nouvelles technologies au processus de gestion des foules et des stratégies de sûreté (cyber sécurité, techniques de fouilles, suivi des flux de personnes, détection de matériaux etc…),
– La création d’un environnement éducatif basé sur le dialogue, la diversité des regards et le croisement des expertises (de l’agent de sécurité au responsable d’aréna),
– L’implication des autorités publiques sur certains temps forts du projet.

Les résultats et les impacts du projet SAFE agiront à tous les échelons, du local à l’international mais seront concentrés sur les qualifications et le développement des compétences des bénéficiaires finaux, en première ligne de la menace terroriste, employés souvent en temps partiel et en contrats précaires.

Le projet SAFE viendra donc combler le fossé existant entre les responsabilités et les compétences afférentes à ce métier souvent sous-estimé bien que surexposé. La reconnaissance des certificats créés comblera concrètement ce fossé.

Ces impacts seront disséminés sur des réseaux larges du fait du potentiel de dissémination des partenaires du projet. Nous ciblerons en particulier : les entreprises musicales et les entreprises de sécurité pour former leurs personnels, les autorités publiques nationales et européennes pour investir massivement sur ces enjeux de formation des adultes sur les enjeux de sûreté des événements.
Nos territoires vivent de plus en plus sur un rythme événementiel, les flux de personnes se complexifient et les menaces aussi. La réponse collective proposée par le projet SAFE entend agir sur la défense de nos démocraties par la capacitation de nos populations car nous ne pourrons pas dire que nous ne connaissions pas la menace qui pèse sur ce secteur spécifique.



🇬🇧English version

Training and exchange of skills between professionals in charge of festival security. From September 2018 to June 2021.

 

Programme : Erasmus+ Education and Training

Year : 2018

Duration : 24 months, from September 2018 to June 2021 

Budget : 245K€

Lead partner : PRODISS (France)

Partners :

 

The SAFE project is a European project, coordinated by PRODISS, aimed at developing the skills of adults in charge of the safety of events and musical venues. The project is part of a very serious context of multiplication of attacks for musical places and events. The threats are diversifying, becoming more and more complexes and responses are just conjonctural (increase in the number of law enforcement agencies, emergency funds to mitigate ticket sales, communication campaigns reassuring audiences).

Partners (training and adult education institutions, advisory bodies, trade unions, security companies, technology incubators, international networks) advocate for the development of structural responses to overcome the under-qualification of these personnel facing of this new threats. The SAFE project will therefore work to develop the skills of safety officers acting in music companies or security companies (as subcontractors) on the following topics :
– Crowds management
– Implementation of concerted safety strategies (co-construction of specifications)
– Technological innovations existing or to be created according to the needs on the ground on the safety of the publics and the artists
– Economic impact of security costs on the music industry in Europe
– Analysis of existing good practices

The SAFE project will develop several types of activities for the development of adult skills and qualifications :
– 5 learning activities on the themes mentioned, bringing together music and safety professionals in Europe as well as technological start-ups (2 trainings / Hackathons)
– Creation of 2 certificates for the target audiences of the project (responsible for the safety of the music sector and security agents)
– 1 digital resource platform on technological and economic innovation issues related to security issues in the music and event sectors
– 5 transnational events of dissemination of intellectual productions of the project: Certificates, digital and economic resources

These activities will bring together the following participants :
– European experts in adult education recognized on the implementation of international events safety strategy (Olympic Games, Euro football, major European festivals)
– Heads of security in the music sector (550 on the entire project)
– Responsible for safety in security companies (140 on the entire project)
– Technology startups in music (30 in total)
– Heads of networks and music unions (25 in total) advocating to the public authorities and disseminating the results.

The whole relevance of the SAFE project is based on a formal and non-formal education methodology encouraging:
– The development of contents based on the needs of the final beneficiaries of the project (security agents, artists, public)
– Crossing expertise with other key sectors of events such as sports
– The contribution of new technologies to the process of crowd management and security strategies (cyber security, monitoring of people flows, detection of materials etc …)
– The creation of an educational environment based on dialogue, the diversity of perspectives and the cross-over of expertise (from the safety officer to the arena manager)
– The involvement of public authorities in certain project highlights

The results and impacts of the SAFE project will be disseminated at all levels, from local to international, but will focus on qualifications and skills development of the final beneficiaries, at the forefront of the terrorist threat, often employed in part-time and in precarious contracts. The SAFE project will therefore fill the gap between the responsibilities and competences related to this profession, which is often underestimated, although overexposed. The recognition of the certificates created will concretely fill this gap.

These impacts will be disseminated over wide networks because of the potential for dissemination of project partners. We will target in particular: Music companies and security companies to train their staff, national and European public authorities to invest massively on these issues of adult education on the issues of security of events.

Our territories live more and more on a rhythm of events, the flows of people become more and more complex and the threats too. The collective response proposed by the SAFE project intends to act on the defense of our democracies through the empowerment of our populations because we can not say that we do not know the threat hanging over this specific sector.


  • Domaines d'intervention: Musique, Sûreté
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »