Mobilité pour l'innovation dans les projets participatifs de développement local

Création d’un guide des compétences professionnelles associées aux projets d’aménagement urbain participatif. D’octobre 2018 à octobre 2019.
🇬🇧You can find below the English version

Programme : Erasmus+ Éducation et Formation

Année : 2018

Durée : 13 mois

Budget : 19K€

Chef de file : Bruit du Frigo (Bordeaux, France), (projet accompagné par le LABA)

Partenaires :


Créé en 1997 , le collectif Bruit du Frigo est un collectif de création et structure d’éducation populaire, qui se consacre à l’étude et à l’action sur la ville et le territoire habité, à travers des démarches participatives, artistiques et culturelles. Ses projets proposent des façons alternatives d’imaginer et de fabriquer notre cadre de vie, en y associant tous les acteurs : ateliers d’urbanisme participatif, interventions artistiques dans l’espace public, résidences artistiques, actions pédagogiques… Active dans la formation des adultes (projets participatifs impliquant les habitants), le collectif travaille avec des professionnels du secteur social, aménagement du territoire, décideurs publics et associations d’habitants. Implanté à Bordeaux et à Paris, ce collectif fédère des architectes, urbanistes, constructeurs, médiateurs et artistes et designers.

Bruit du Frigo est impliqué aujourd’hui dans de nombreux projets faisant appel à la mobilisation des habitants. Ces projets répondent à des commandes des élus et collectivités qui souhaitent développer des projets d’aménagements adaptés à leurs territoires et leurs usagers. Ils concernent des publics de tous âges et des territoires différents : communautés de communes, villes, places, rues, anciennes voies de chemin de fer…

Malgré une longue expérience, nous rencontrons aujourd’hui des résistances nouvelles qui limitent notre capacité à mobiliser les personnes autour de nos projets d’aménagement de leur territoire. En effet, les habitants, les citoyens semblent moins réceptifs aux projets qui impactent l’évolution de leurs quartiers.

Les partenaires sociaux avec lesquels nous collaborons sont également en difficulté pour mobiliser de nouvelles personnes : centres sociaux, MDSI et expriment qu’ils ont du mal à être en contact avec une partie de la population.

Il est à noter en plus que les populations, notamment sur Bordeaux, sont en pleine mutation : l’arrivée de nouveaux habitants vient modifier les paysages urbains. Des attitudes de protection et de replis sur soi face à ces transformations engendrent dans certains cas, des réactions de rejet et de refus face aux propositions participatives.

Comment travailler dans ces contextes en mutation, que veut dire mobiliser aujourd’hui ? Comment palier aux faiblesses de nos partenaires sociaux historiques ? Qu’est-ce que la mobilisation du public aujourd’hui ? Comment s’adresser aux communautés (communautés d’origine, communautés de pratique, communautés d’affinité) ?

Nous avons conduit deux séminaires en interne afin de revoir nos pratiques, de les questionner, d’en interroger la méthodologie, la pertinence, les objectifs. Au cours de ces séminaires, nous avons exprimé le désir de travailler cette question avec des partenaires européens pour trois raisons :

• En janvier 2017, la Commission Européenne a publié un rapport : « Study on Audience Development – How to place audiences at the centre of cultural organisations ». Ce rapport confirme la dimension européenne de cette problématique et montre comment une approche transnationale du projet peut être source d’inspiration en fonction des territoires, de leurs histoires sociales et politiques.
• Les salariés ont évoqué des pratiques de porteurs de projets européens qu’ils ont découvert à l’occasion de conférences européennes auxquelles ils étaient invités.
• Les salariés ont exprimé le besoin de partager leur savoir-faire avec des professionnels européens afin de les confronter, de les transformer et de se former à de nouveaux savoir-faire dans le domaine.

Pour répondre à l’ensemble de ses défis, les membres du collectif Bruit du Frigo, accompagnés d’acteurs clés des collectivités territoriales avec lesquelles ils coopèrent s’engagent à développer un projet de formation qui s’appuie sur des visites d’études européennes. Les membres de ce collectif (8 personnes) vont rencontrer des partenaires remarquables dans le domaine de la participation publique au Portugal et en Allemagne.

Entre le 1er septembre 2018 et le 31 août 2019, 2 stages d’observation et 2 formations seront réalisés. Ces activités permettront d’expérimenter et d’adopter une démarche plus adaptée en fonction des profils des publics et communautés adultes auxquels ils s’adressent, de co-construire davantage avec eux l’usage de leur territoire faisant appel à plus de créativité, d’interaction, de dialogue et de participation. Les partenaires créent un guide des compétences professionnelles associées aux projets d’aménagement urbain participatif. Ce guide est diffusé au niveau local, national et européen, dans les réseaux professionnels de l’architecture, industries créatives, aménagement du territoire, solidarité et décision publique.



🇬🇧 English version

Creation of a guide to professional skills associated with participatory urban development projects. From October 2018 to October 2019.

 

Programme : Erasmus+ Education and Training

Year : 2018

Duration : 13 months

Budget : 19K€

Lead partner : Bruit du Frigo (Bordeaux, France), (project supported by LABA)

Partners :

 

Founded in 1997, the Bruit du Frigo team is a creative collective and popular education structure, dedicated to the study and action on the city and the inhabited territory, via participatory, artistic and cultural events. Its projects propose alternative ways of imagining and creating our living environment, involving all actors: participatory urban planning workshops, artistic interventions within the public space, artistic residencies, educational actions and so on.

Active in adult education (participatory projects involving iresidents), the collective works with professionals in the social sector, land-use planning, public decision-makers and residents’ associations.

Located in Bordeaux and Paris, this group brings together architects, urban planners, builders, mediators as well as artists and designers.

Today, Bruit du Frigo is involved in many projects regarding the mobilization of residents. These projects respond to requests from elected officials and communities wishing to develop design projects adapted to their territories and uses. They target audiences of all ages and different territories: communities of towns, cities, squares, streets, old railway lines etc..

Despite a long experience, members of the Bruit du Frigo team are confronted today with new challenges, new oppositions that limit their ability to mobilize people around their development projects in their territory, and seem less open to projects that impact the evolution of their neighborhoods.

The social partners with whom they collaborate are also struggling to get more people involved: social centers and MDSI confirm that they have difficulties in getting in contact with part of the population.

In addition, it should be noted that populations, especially in Bordeaux, are changing: the arrival of new inhabitants is modifying the urban landscape. Attitudes of self-protection and withdrawal when confronted with these transformations in some cases generate rejection and refusal of participatory proposals.

How to work in these ever-changing contexts, what does it mean to get involved nowadays? How to overcome the weaknesses of our historical social partners? What is public mobilization today ? How to address communities (communities of origin, communities of practice, communities of affinity) ?

Bruit du Frigo members conducted two seminars in order to review their practices, to question them, to interrogate the methodology, the relevance, the objectives.

During these seminars, they expressed the desire to work on this issue with European partners for three reasons:

• In January 2017, the European Commission published a report: “Study on Audience Development – How to place audiences at the centre of cultural organisations
This report confirms the European dimension of this issue and shows how a transnational approach to the project can be a source of inspiration depending on territories, their social and political background.
• The members of the team emphasized during their seminars the practices of European project promoters that they discovered during European conferences to which they were invited (Some of them are listed herein…)
• Team members expressed the need to share their know-how with European professionals in order to confront them, to transform them and to train themselves on the new know-how in the field.

To overcome all challenges, the members of the Bruit du Frigo team, accompanied by key players from the local authorities with whom they cooperate, commit themselves to develop a training project based on European studies visits.

The Bruit du Frigo team (8 people) will meet remarkable partners in the field of public participation in Portugal and Germany. Between the 1st of September 2018 and the 31st of August 2019, 2 observation courses and 2 training sessions will be conducted. These activities will allow to experiment and adopt an approach customized according to the profiles of the audiences and adult communities which they address, to co-think further the use of their territory, using more creativity, interaction, dialog and participation. Partners create a professional skills guide for participatory urban planning projects that can be shared at local, national and European levels, in the professional networks of architecture, creative industries, land-use planning, solidarity and public decisions.


  • Domaines d'intervention: Architecture, Patrimoine
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »