MCM

Kit pédagogique et participatif à destination des médiateurs au sein des communautés de migrants. De novembre 2019 à octobre 2021.
🇬🇧You can find below the English version

Programme : Erasmus+ Éducation et Formation

Année : 2019

Durée : 24 mois

Budget : 213K€

Chef de file : Folkuniversitetet Stiftelsen Vid Lunds Universitet (Suède)

Partenaires : 

Visitez le site du projet : cliquez-ici 

Visitez le compte twitter du projet : cliquez-ici 

Visitez le compte linkedin du projet : cliquez-ici 


 

Les objectifs d’Europe 2020 pour une Europe plus inclusive, avec une intégration et une cohésion sociale plus élevées, sont plus importants que jamais. La tension sociétale croissante, liée à la crise économique, à l’immigration et à la multiethnicité croissante, aux réductions des services publics, etc. sont des problèmes auxquels l’Europe est largement confrontée. Ces dernières années, la Suède a accueilli plus de réfugiés par habitant que tout autre pays européen, ce qui, comme dans d’autres pays de l’UE, a alimenté les tensions et provoqué une montée du sentiment anti-immigrant. Un tel conflit a un coût important – à la fois pour le développement continu des individus concernés, mais aussi pour la communauté et les parties prenantes au sens large, car les comportements antisociaux et les conflits affectent tous les aspects du bien-être, de l’éducation et du développement économique.

Il est évident que de nouvelles stratégies sont nécessaires pour donner aux nouveaux arrivants les moyens de devenir des agents du changement dans leur propre vie et dans les communautés où ils vivent. Deux stratégies clés qui apparaissent comme de puissants outils d’éducation/intégration sont 1) la médiation communautaire et 2) l’inclusion active, ce qui signifie permettre à chaque citoyen, notamment aux plus défavorisés, de participer pleinement à la société. Un médiateur est une personne qui agit comme arbitre, négociateur, conciliateur, intermédiaire, modérateur, intermédiaire, courtier honnête et défenseur du lien. MCM reconnaît que l’éducation des migrants et des réfugiés à la médiation communautaire peut jouer un rôle substantiel et positif dans le changement de la dynamique sociale. Nos médiateurs pour les migrants et les réfugiés peuvent venir de n’importe quel milieu, mais ils seront formés pour agir en tant qu’intermédiaires et leaders de la base, plutôt qu’en tant que politiciens. Nos médiateurs des communautés migrantes seront formés et habilités à donner une voix à leurs communautés et, grâce à la médiation et à l’éducation entre pairs avec leurs collègues migrants, ils favoriseront l’inclusion, la diversité, l’égalité et la compréhension interculturelle dans leurs nouvelles sociétés. En outre, le processus en lui-même donne des moyens d’action aux personnes qui y participent, car elles acquièrent des connaissances, des compétences et une estime de soi essentielles, qui leur sont utiles dans leur vie personnelle.

Les objectifs de MCM sont clairs :
• permettre aux migrants de participer plus activement à la société ; grâce au processus de médiation communautaire, nos médiateurs des communautés de migrants et leurs communautés de migrants seront en mesure de devenir des agents du changement dans leur propre vie et des participants plus actifs dans leur nouvelle société
• accroître l’auto-représentation des migrants et des réfugiés afin de contribuer de manière plus visible au leadership civique et aux pratiques médiatiques – les médiateurs se feront entendre de manière informative dans les débats médiatiques sur la “crise des réfugiés” et dans l’élaboration des politiques et la planification des ressources
• améliorer les compétences numériques des migrants et les encourager à s’engager dans des activités d’éducation des adultes, à la fois en classe et en ligne
• améliorer les interconnexions entre l’éducation formelle, l’éducation non formelle, l’éducation des adultes, les autres formes d’apprentissage et le marché du travail, respectivement
• encourager une meilleure compréhension et une plus grande réactivité à la diversité sociale, ethnique, linguistique et culturelle au niveau des politiques.

Aucune question n’est plus transnationale que celle de la migration et permettre aux régions et aux communautés européennes d’intégrer avec succès les migrants et les réfugiés est une grande priorité pour l’UE ; il est logique que tout effort visant à traiter ces questions se fasse également sur une base transnationale.

En termes d’impact (OI, combinés à nos activités de diffusion et d’exploitation à fort impact), nos résultats attendus au cours de la durée de vie du projet comprennent :

– 40 à 50 intervenants (10 à 12 chacun en Suède, en France, en Irlande et aux Pays-Bas) seront initiés à la boîte à outils IO1 pour les médiateurs des communautés de migrants et seront bien informés et engagés à contribuer à un écosystème de soutien continu pour nourrir la médiation des communautés de migrants par le biais des Alliances IO2 créant 4 plans d’action (15+ actions) et des mécanismes de collaboration continue.

– Au moins 400 téléchargements de la boîte à outils IO1 pour les médiateurs des communautés de migrants par des dirigeants de la communauté européenne, des éducateurs d’adultes, des autorités publiques et des parties prenantes plus larges à travers l’Europe qui sont intéressés et désireux d’explorer le potentiel de la médiation des communautés de migrants comme outil d’inclusion sociale.

– Au moins 100 organisations d’éducation des adultes téléchargeront les ressources éducatives ouvertes IO3 Migrant Community Mediators au profit de centaines d’apprenants migrants qui seront formés et habilités à devenir des médiateurs de communautés de migrants.

– 15 éducateurs d’adultes des organisations partenaires participeront également à notre activité d’apprentissage C1 MCM.

– Au moins 250 migrants rejoindront notre plateforme d’apprentissage collaboratif IO4 pendant la durée du projet.

Au niveau national et international, le projet contribuera à des améliorations systémiques dans la formation des éducateurs d’adultes et de la communauté des migrants et des réfugiés, ce qui conduira à une augmentation de l’auto-représentation des migrants et des réfugiés pour qu’ils contribuent de manière plus visible au leadership civique.

 

© Crédits photos : Suzy Hazelwood – Pexels



🇬🇧 English version

Educational and participatory kit for mediators in migrant communities. From November 2019 to October 2021.

 

Programme : Erasmus+ Education and Training

Year : 2019

Duration : 24 months

Budget : 213K€

Lead partner : Folkuniversitetet Stiftelsen Vid Lunds Universitet (Sweden)

Partners : 

Visit the website of the project : click here

Visit the twitter account of the project: click here

Visit the linkedin account of the project : click here

The Europe 2020 goals for a more inclusive Europe with higher social integration and cohesion are more important than ever. Increasing societal tension, linked to the economic crisis, immigration and increasing multi-ethnicity, cuts in public services etc. are issues widely faced across Europe. In recent years, Sweden has taken in more refugees per capita than any other European country, which as in other EU countries has fueled tensions and caused a rise in anti-immigrant sentiment. Such conflict has significant cost – both to the ongoing development of the individuals involved, but also to the community and wider stakeholders since antisocial behaviour and conflict affects all aspects of wellbeing, education and economic development.

It is evident that new strategies are required to empower newcomers as agents of change in their own lives and in the communities they live in. Two key strategies that are emerging as powerful education/integration tools are 1) community mediation and 2) active inclusion which means enabling every citizen, notably the most disadvantaged, to fully participate in society. A mediator is someone who acts as an arbitrator, negotiator, conciliator, go between, intermediary, moderator, reconciler, honest broker, and liaison advocate. MCM recognises that educating migrants and refugees in community mediation can play a substantial and positive role in changing social dynamics. Our Migrant and refugee mediators can come from any walk of life but will be trained to act as grassroots brokers and leaders, rather than politicians. Our Migrant Community Mediators will be educated and empowered to provide their communities with a voice and through peer-to-peer mediation and education with their fellow migrants foster inclusion, diversity, equality and intercultural understanding in their new societies. As an additional benefit, the process itself is empowering for the people who take part, as they gain vital knowledge, skills and self-esteem, which are useful for their personal life

The OBJECTIVES of MCM are clear :
• to enable migrants to have more active participation in society; through the community mediation process our Migrant Community Mediators and their migrant communities will be empowered to become agents of change in their own lives and more active participants in their new societies
• to increase self-representation of migrants and refugees to be more visible contributors to civic leadership and media practices – mediators will emerge as informed voices in media debates on the ‘refugee crisis’ and in policy development and resources planning
• to improve the digital competences of migrants and encourage them to engage with adult education opportunities both in the classroom and online online
• to improve the interconnections between formal, non-formal education, adult education, other forms of learning and labour market respectively
• to encourage greater understanding and responsiveness to social, ethnic, linguistic and cultural diversity at the policy level.

No issue is more transnational than that of migration and enabling European regions and communities to successfully integrate migrants and refugees is a high priority for the EU; it makes sense that any effort to address these issues should also take place on a transnational basis and career development.

In terms of impact (IOs, combined with our high impact dissemination and exploitation activities) our expected RESULTS within the project’s lifespan include:
– 40 – 50 stakeholders (10-12 each in Sweden, France, Ireland and the Netherlands) will introduced to the IO1 Migrant Community Mediators Toolkit and will be knowledgeable and committed to contributing to an ongoing ecosystem of support to nurture migrant community mediation through IO2 Migrant Community Mediators Alliances creating 4 action plans (15+ actions) and mechanisms for ongoing collaboration.
– At least 400 downloads of our IO1 Migrant Community Mediators Toolkit by European community leaders, adult educators, public authorities and wider stakeholders across Europe who are interesting and willing to explore the potential of migrant community mediation as a social inclusion tool.
– At least 100 Adult Education Organizations will download the IO3 Migrant Community Mediators Open Education Resources for the benefit of hundreds of migrant learners who will be trained and empowered to become Migrant Community Mediators.
– 15 adult educators from partner organisations will also be participants in our MCM C1 learning activity.
– At least 250 Migrants will join our IO4 MCM Collaborative Learning Platform during the project lifetime.

At NATIONAL AND INTERNATIONAL level, the project will contribute to systemic improvements in the training of both adult educators and the migrant and refugee community leading to an increase in self-representation of migrants and refugees to be more visible contributors both to civic leadership.

 


  • Domaines d'intervention : Éducation, Migration
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »