Living Room

Concevoir de nouvelles pratiques à mettre en oeuvre dans les lieux culturels dédiés à la jeunesse. De mai 2016 à mai 2018.
🇬🇧You can find below the English version

Programme : Erasmus+ Jeunesse et Sport

Année : 2016

Durée : 8 mois, de mai 2016 à mai 2018

Budget : 11K€

Chef de file : Musiques de Nuit Diffusion (Cenon, France), (projet géré par le LABA)

Partenaires :


 

LIVING ROOM rassemble des travailleurs de la jeunesse de 4 centres culturels de la métropole bordelaise, spécialisés dans la musique (pratiques amateures, transmission, accompagnement des jeunes…) qui voient dans l’appropriation des lieux culturels par les jeunes un moyen de lutter contre les phénomènes de radicalisation identitaire et religieuse. Ces travailleurs (médiateurs, enseignants, animateurs, artistes) ont identifié des problèmes et difficultés dans leurs pratiques professionnelles qui sont un frein au rôle inclusif que pourraient représenter les centres culturels dans lesquels ils travaillent :

– Une évolution préoccupante des comportements : la religion devient une thématique conflictuelle récurrente dans la vie collective, certaines adolescentes musulmanes accompagnées sur le temps scolaire ont une interdiction formelle d’aller dans les salles de concert. Les centres sont plus régulièrement confrontés à des discours de haine raciale et de radicalisation, sollicités par des parents inquiets…

– Les méthodes de médiation utilisées pour  animer les espaces de vie commune, accueillants et inclusifs, et prenant en compte la diversité interculturelle des quartiers dans lesquels ils travaillent sont devenues obsolètes.

 

Actuellement investis dans des projets de réaménagement des lieux culturels où ils exercent, les travailleurs de la jeunesse souhaitent adapter les lieux aux besoins des jeunes et ne pas laisser une barrière s’installer entre les jeunes et les salles. Pour cela ils veulent renouveler leurs pratiques et développer leurs compétences grâce à deux immersions à la Maison de la Création à Bruxelles et au Red House Center for Culture and Debate de Sofia qui ont des savoir-faire spécifiques dans ces domaines. Ces structures ont retenu leur attention car elles ont la particularité :

– d’être des lieux de vie ET de participation citoyenne pour les jeunes,

– de développer leurs activités envers des jeunes d’une grande diversité sociale, ethnique et religieuse,

– de former leurs équipes sur la médiation de conflits religieux et l’accompagnement des jeunes qui sortent du contrat social,

 

Living Room permet aux partenaires de découvrir, rencontrer, développer leurs compétences en vue de développer de nouveaux savoir-faire répondant aux problèmes actuels rencontrés par les travailleurs de la jeunesse. Ses objectifs sont de :

– concevoir de nouvelles pratiques à mettre en oeuvre dans les lieux culturels,

– partager et mettre en perspective leurs savoir-faire notamment en anglais,

– définir, avec les partenaires, le cadre de base d’un projet de coopération culturelle à destination des jeunes touchés par la radicalisation religieuse et les difficultés de dialogue interculturel.

Les mobilités concernent une équipe de 14 travailleurs de la jeunesse, travaillant dans 4 lieux culturels : 3 directeurs, 7 médiateurs culturels et 4 jeunes engagés dans les dynamiques de médiation et de dialogue interculturel auprès des salles. Sensibles à la transmission et la mixité au sein des équipes, le groupe est de fait mixte (7 hommes, 7 femmes) et intergénérationnel (4 jeunes, 5 personnes entre 30 et 40 ans, 5 personnes de + de 40 ans).

Les participants aux mobilités feront une immersion et des échanges de pratiques à Bruxelles du 13 au 17 juin puis à Sofia du 5 au 9 septembre 2016. Pour répondre aux objectifs du projet, chaque mobilité a été pensée en trois temps par les partenaires : visites de lieux de vie culturels, activités dynamiques d’échanges entre équipes (brainstorming, world café et panel d’experts) sur les phénomènes de radicalisation religieuse et les outils de médiation à mobiliser, rencontres avec d’autres travailleurs de la jeunesse européens pour élargir leur panel de méthodes et former un réseau informel de médiateurs.

LIVING ROOM aura un impact concret dans le quotidien des participants : sur un plan personnel, il leur permettra de valoriser leur savoir-faire, d’être plus à l’aise dans l’échange international de compétences. Sur un plan professionnel, ils pourront plus facilement gérer les cas difficiles de jeunes en radicalisation, et redonner une dynamique à destination de la jeunesse à leurs espaces de travail.

À court terme, les nouvelles compétences acquises par les équipes permettront de développer le dialogue entre des jeunes de milieux différents, de pouvoir accueillir plus facilement des publics spécifiques, de donner une meilleure visibilité aux salles et à leurs actions dans le champs de l’insertion professionnelle. À l’issue du projet LIVING ROOM,  les partenaires espèrent développer un projet de coopération culturelle d’envergure à destination de jeunes des quartiers prioritaires confrontés aux problèmes de radicalisation. Il sera mené en lien avec des réseaux européens (IETM, ENCC…).



🇬🇧 English version

Designing new practices to be implemented in cultural venues dedicated to youth. From May 2016 to May 2018.

 

Programme : Erasmus+ Youth and Sport

Year : 2016

Duration : 8 months, from May 2016 to May 2018

Budget : 11K€

Lead partner : Musiques de Nuit Diffusion (Cenon, France), (project managed by LABA)

Partners :

 

LIVING ROOM brings together youth workers from four cultural centers of the city of Bordeaux, specialized in music (amateur practices, transmission, youth coaching …) who see in the appropriation of cultural places by young people a way to fight the phenomena of religious radicalization. These workers (youth workers, teachers, animators, artists) have identifed problems and difficulties in their professional practices which are an obstacle to the inclusive role that could represent the cultural centers in which they work:
– A worrying evolution of behavior: religion becomes a recurring theme of conflict in the collective life, some Muslim teenagers accompanied during school time have a formal ban to go into the concert halls, they are regularly confronted with hate speech and radicalization, worried parents are calling the youth workers …
– The methods of mediation used to animate the living areas, welcoming and inclusive, and taking into account the intercultural diversity of the neighborhoods in which they work, have become obsolete.

 

Currently invested in redevelopment of the premises where they work, the youth workers want to adapt these places to the needs of youth and not let a gap be installed between young people and rooms. For that, they want to renew their practice and develop their skills by going to the Maison de la Création in Brussels and to the Red House Centre for Culture and Debate in Sofia because they have specific expertise in these areas. These structures have caught their attention because they have the distinction:
– To be places of life and civic participation for youth
– To develop their activities towards young people of great social, ethnic and religious diversity
– To train their teams on the religious conflict mediation and support for young people leaving the social contract

 

Living Room allows partners to discover, meet, develop their skills in order to develop new skills to meet current challenges faced by youth workers. Its objectives are to
– Devise new practices to implement in cultural places
– Share and put into perspective their expertise including English
– Define, with partners, the basic framework of a cultural cooperation project for young people affected by religious radicalization and inter-religious dialogue difficult.

 

The mobilities involve a team of 14 youth workers, invested in the reorganization and mediation places and made up of the coordinator of the SMAC network Agglo, 3 directors, 6 cultural mediators and 4 young people involved in mediation and dynamic intercultural dialogue among rooms. Preoccupied by transmission and diversity within the teams, the group is made of mixed (7 men, 7 women) and intergenerational (young 4, 5 persons between 30 and 40 years, 5 person over 40 years) participants.

 

Participants will visit and exchange pratices in Brussels from June the 13 to the17 and then to Sofia from 5 to 9 September 2016. To meet the project objectives, each mobility has been designed in three stages by the partners: visiting open cultural places, doing dynamic activities of exchanges between teams (brainstorming, world café and expert panel) on religious radicalization and mediation tools to mobilize, meetings with other European youth workers to broaden their range of methods and form an informal network of youth workers.

 

LIVING Room will have a tangible impact in the daily life of the youth workers from the SMAC d’Agglo network. On a personal level, it will allow them to enhance their expertise, to be more comfortable in the international exchange of skills. On a professional level, they can more easily handle difficult cases of youth radicalization, and reorganize their workspaces towards youth.

 

In the short term, the new skills acquired by the teams will :
– develop the dialogue between young people from different backgrounds
– allow to welcome more specific audiences
– give greater visibility to the halls and their actions in the field of professional integration.
After the LIVING ROOM project, the partners hope to develop a cultural cooperation project for youth in priority neighborhoods faced with radicalization issues. It will be conducted with European networks ( IETM … ENCC ).

 


  • Domaines d'intervention : Éducation, Jeunesse
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »