DESIGN FOR CHANGE

Création de solutions numériques, participatives, durables et holistiques, à destination d’entreprises sociales pour les aider à résoudre les problèmes et à aborder le changement social.

🇬🇧 You can fin below the English version


DESIGN FOR CHANGE – Design Thinking for social change

Programme : Erasmus + Éducation et Formation

Année : 2021

Durée : 24 mois

Budget : 295 835€

Leader : European Center for Human Rights

Partenaires : 

 


Il existe 2 millions d’entreprises de l’économie sociale en Europe, ce qui représente 10 % de l’ensemble des entreprises de l’UE. Plus de 11 millions de personnes, soit environ 6 % des salariés de l’UE, travaillent pour des entreprises de l’économie sociale.[1]L’UE bouge, change, se réinvente face à de nouveaux défis qui peuvent être à la fois institutionnels (par exemple, le déficit démocratique) et circonstanciels (par exemple, les pandémies, la pauvreté, la crise financière et les problèmes de sécurité), en investissant toujours dans de nouvelles solutions et de nouveaux progrès pour élever le changement social. Design Thinking for Social Change accélérera le développement des entreprises sociales en tant que moteurs de communautés inclusives. Il créera un modèle innovant et facile à utiliser pour la résolution de problèmes, qui sera numérique, participatif, durable et holistique, réunissant des éducateurs d’adultes, des membres de la communauté et des résolveurs de problèmes pour aborder le changement social sous les aspects de –

  • l’empathie avec les personnes et les communautés,
  • comprendre les problèmes prioritaires tout en les définissant,
  • l’idéation – en remettant en question les hypothèses et en créant des idées pour des solutions innovantes qui sont culturellement, socialement et économiquement inclusives,
  • prototypage – création de solutions qui s’attaquent aux obstacles et à la discrimination et les surmontent,
  • tester les solutions.

Le projet “Design Thinking for Social Change” vise :

à former des éducateurs d’adultes au sein d’ONG, d’autorités locales, d’entrepreneurs sociaux, d’activistes et d’autres parties prenantes impliquées dans la création de changements sociaux, à utiliser les principes du “Design Thinking” comme norme lors de la prise de décision sur les questions prioritaires, à comprendre qui est affecté par les problèmes de la communauté et comment, quelles solutions sont possibles et comment les solutions affectent les bénéficiaires, à créer des idées et à mettre en œuvre des projets. Cette approche contribuera à une utilisation plus efficace des ressources et des financements, et permettra de former le personnel, les membres et les militants impliqués dans les autorités locales, les ONG, les agences de développement, les associations, renforçant ainsi la position des acteurs du changement communautaire et de la société civile et leur donnant les moyens de s’attaquer aux problèmes communautaires clés. Ces acteurs seront habilités à transmettre les ressources éducatives aux adultes et aux divers groupes de la communauté, renforçant ainsi la position et le développement de ces communautés.

Les participants/les groupes cibles du projet seront en mesure d’utiliser les outils de la pensée créative et de résoudre des problèmes réels. Ces solutions, ainsi que les méthodes et processus de design thinking mis en œuvre, seront ouverts et présentés à un public plus large lors d’événements multiplicateurs.

LE BESOIN ET NOTRE RÉPONSE

Contexte

Depuis la Seconde Guerre mondiale, le monde a investi 2 300 milliards de dollars dans des projets de développement visant à améliorer la santé, à réduire la pauvreté, à éduquer et à fournir d’autres services non disponibles auparavant. Bien qu’il y ait eu des progrès, le nombre de pauvres absolus reste le même : 2 milliards (Taylor, Taylor, & Taylor, 2012).

Les chercheurs cherchent à comprendre les causes de l’échec. Une des théories est que l’inclusion des communautés affectées, appelée participation communautaire, dans le développement des interventions est importante. Cela permet d’adapter le projet aux besoins de la communauté et de mieux orienter l’intervention.

Cependant, une étude de Brown et Mickelson, intitulée Why Some Well-Planned and Community-Based ICTD Interventions Fail[2] , va plus loin en examinant comment le simple fait d’impliquer la communauté dans la conception d’une intervention ne suffit pas à en assurer le succès. Il rapporte que le simple engagement communautaire ne permet pas nécessairement de comprendre les besoins de l’ensemble de la communauté. Les communautés sont hétérogènes et difficiles à comprendre. Il ne suffit pas de consulter ceux qui détiennent le pouvoir et qui n’ont souvent pas les mêmes intérêts que ceux qui sont sur le terrain. Vous ne pouvez pas supposer que la consultation d’une partie de la communauté suffit pour comprendre l’ensemble de la communauté. Une compréhension approfondie de la communauté nécessite un engagement plus intensif, mais c’est la clé du succès des interventions. [3]

Le problème

Les solutions descendantes ne sont pas adaptées aux communautés et aux problèmes réels de ces communautés. Le processus de conception de solutions montre un fossé entre les concepteurs, les initiateurs et les gestionnaires de projets et l’état réel des besoins et des possibilités sur le terrain, là où le problème existe. Il est nécessaire que les éducateurs d’adultes, les ONG et les activistes soient impliqués dans les processus de résolution de problèmes sur une base équitable afin d’adopter une nouvelle façon de penser et de concevoir des solutions – Design Thinking for Social Change.

Réponse

Design Thinking for Social Change développera une série d’outils et de ressources pour répondre aux besoins en matière de changement social, afin de mettre en relation les bénéficiaires communautaires du changement avec ceux qui conçoivent les solutions et apportent le changement sous forme de projets, de fonds, d’actions, de services et de produits. Le Design Thinking fournit une approche basée sur les solutions pour résoudre les problèmes. C’est une façon de penser et de travailler ainsi qu’un ensemble de méthodes pratiques. La réflexion sur le design s’articule autour d’un intérêt profond pour le développement d’une compréhension des personnes pour lesquelles nous concevons les produits ou les services. Elle nous aide à observer et à développer une empathie avec l’utilisateur cible. Le Design Thinking nous aide dans le processus de remise en question : remise en question du problème, remise en question des hypothèses et remise en question des implications. La pensée conceptuelle est extrêmement utile pour parvenir à un changement social dans le cas de problèmes mal définis, en recadrant le problème de manière centrée sur l’homme, en créant de nombreuses idées lors de séances de brainstorming et en adoptant une approche pratique pour le prototypage et les tests. La pensée conceptuelle implique également un ensemble d’étapes claires à suivre, dont tout acteur de l’éducation des adultes en matière de changement social tirerait profit : esquisser, prototyper, tester et essayer des concepts et des idées.

INNOVATION

Le concept de Design Thinking for Social Change est innovant puisqu’il permettra de développer des centres d’apprentissage tournés vers l’avenir, dans des environnements d’apprentissage locaux, qui favoriseront de manière très concrète l’inclusion sociale, l’engagement civique et la démocratie, et offriront aux acteurs du changement social dans la communauté des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie pour mettre en œuvre la méthode Design Thinking dans leurs besoins sociaux et leurs initiatives de changement social. Le projet apportera également des outils et des technologies numériques aux éducateurs d’adultes, aux ONG, aux autorités locales, aux entrepreneurs sociaux, aux activistes et aux autres parties prenantes en leur fournissant une boîte à outils, des ressources éducatives ouvertes et une plateforme numérique facile à utiliser. En incluant ces ressources numériques, le projet contribuera à la transformation numérique et à la préparation des acteurs du changement et des adultes dans les communautés.

La principale innovation consiste à fournir une méthode claire à suivre, étape par étape, pour la participation civique à l’identification et à la résolution des principaux problèmes communautaires, qui peut être reproduite à n’importe quel niveau communautaire et social. Le projet offrira des possibilités d’apprentissage numérique flexibles et facilement accessibles, qui pourront être dispensées aussi bien dans des salles de classe physiques qu’en ligne. Cela améliorera la disponibilité d’opportunités d’apprentissage de haute qualité pour les adultes, augmentera les capacités d’éducation des ONG, des agences de développement, des autorités locales et des entrepreneurs sociaux. Les adultes ayant un faible niveau de compétences seront en mesure de participer et de profiter de cette éducation et de ces ressources, grâce au modèle clair de l’approche Design Thinking et au principe de facilité d’utilisation dans la conception de tous les résultats du projet.

Au cœur du “Design Thinking for Social Change”, la narration sera incorporée, utilisant les histoires comme un moyen de comprendre les bénéficiaires finaux, les membres de la communauté, leurs problèmes, leurs vies quotidiennes, utilisant les histoires pour construire les solutions et les communiquer aux groupes cibles du projet.

OBJECTIF PRINCIPAL

L’objectif de Design Thinking for Social Change est de développer des parcours innovants d’éducation des adultes qui aideront les acteurs du changement social à apporter des solutions efficaces, équitables et durables pour un changement social positif, par la mise en œuvre du modèle Design Thinking.

OUTPUTS

Design Thinking for Social Change régénérera les capacités des acteurs européens du changement social, par le biais d’un ensemble de produits intellectuels innovants, modernes, dynamiques et faciles d’accès et d’utilisation, qui font tous partie de l’approche holistique qui répond à l’ensemble du projet et sont liés aux objectifs spécifiques, comme suit : – le projet a pour but de renforcer les capacités des acteurs du changement social.

  1. Formation des parties prenantes du changement social, des ONG, des autorités locales, des agences de développement, des groupes communautaires sur le potentiel de création/incorporation de centres d’apprentissage locaux de la pensée conceptuelle pour le changement social par le biais d’une boîte à outils pour la création d’un centre d’apprentissage pour le changement social (IO1).
  2. Faciliter la création de solutions efficaces, adéquates et durables en fournissant une gamme d’outils pour chaque étape du modèle de pensée conceptuelle – mise en évidence, identification des problèmes, idéation, prototypage, test et narration, sous la forme d’une boîte à outils de pensée conceptuelle pour le changement social (IO2). Ceci est particulièrement nécessaire pour être capable de comprendre à distance et efficacement les besoins des communautés, en utilisant des outils efficaces, afin de concevoir des solutions efficaces pour le changement social.
  3. Donner aux éducateurs d’adultes, au personnel clé des ONG et aux entrepreneurs sociaux qui participent à la création du changement social les moyens et l’équipement nécessaires pour améliorer les compétences des militants, de leur personnel et de leurs membres grâce à un ensemble de ressources d’éducation ouverte – cours de formation sur la pensée conceptuelle pour le changement social (IO3) + guide de l’animateur, qui explique comment motiver et permettre aux adultes de tous âges de bénéficier du cours et des approches pédagogiques,
  4. Créer une plateforme d’apprentissage interactive fonctionnant à la fois comme une plateforme de diffusion de contenu et comme un outil interactif d’échange d’idées sur le changement social, en garantissant un accès large et gratuit à toutes les ressources produites – Plateforme d’apprentissage du processus de conception pour le changement social (IO4).

GROUPES CIBLES

Le projet “Design Thinking for Social Change” répond aux besoins et au travail des groupes suivants :

  • Les éducateurs d’adultes et leur portée vers les apprenants, des individus qui sont des citoyens actifs, impliqués dans leurs communautés, des activistes, des ambassadeurs du changement et des représentants de différents groupes communautaires,
  • Les acteurs du changement social tels que les ONG, les entreprises sociales, les agences de développement, les centres de volontariat, les groupes communautaires et les organisations formelles et informelles similaires impliquées dans le développement communautaire et le changement social – la direction, le personnel et les membres de ces entités,
  • Acteurs politiques, bailleurs de fonds, décideurs dans les communautés.

RÔLES SUGGÉRÉS POUR LES PARTENAIRES

Chaque partenaire co-dirige une OI et une autre activité transversale.

LE LABA Gestion de projet et co-direction de la boîte à outils IO1 pour la création d’un centre d’apprentissage pour le changement social
I-STRATEGIES Pensée profonde et responsabilité sociale, Italie

Page d’accueil | i-strategies (i-strategies.it)

Co-direction des ressources éducatives libres – Cours de formation sur la pensée conceptuelle pour le changement social (IO3) + Guide de l’animateur
Experts en réflexion conceptuelle sur mesure

https://www.bespokecph.com/

Boîte à outils “Penser le design pour le changement social” (IO2)
Organisme d’éducation des adultes Co-chef de file des ressources éducatives libres – Cours de formation sur la pensée conceptuelle pour le changement social (IO3) + Guide de l’animateur
MOMENTUM Co-direction de la boîte à outils IO1 pour la création d’un centre d’apprentissage pour le changement social
EUEI Diriger la plateforme d’apprentissage du processus de pensée conceptuelle pour le changement social (IO4).

L’EUEI est spécialisée dans la création de puissantes plateformes en ligne, d’environnements éducatifs immersifs et dans la fourniture de ressources et d’outils permettant de créer des expériences d’apprentissage réellement utiles. La collaboration et l’apprentissage par les pairs constituent une part importante des cours de l’EUEI. Les apprenants peuvent se connecter directement avec les professeurs et les formateurs qui ont créé le contenu du cours et sont encouragés à rejoindre une plateforme d’apprentissage par les pairs où l’apprentissage actif et individualisé et le partage des expériences d’apprentissage sont encouragés.

 

[1]Source – https://ec.europa.eu/growth/sectors/social-economy_en

[2] Pourquoi certaines interventions bien planifiées et communautaires en matière de TICD échouent (ictworks.org)

[3] Source –https://www.ictworks.org/ict4d-projects-fail-community-engagement/#.YGXAdj-xVPZ ;


🇬🇧 Read the English version

Creating digital, participatory, sustainable and holistic solutions for social enterprises to help them solve problems and address social change.

Programme : Erasmus + Education and Training

Year : 2021

Duration : 24 months

Budget : 295 835€

Leader : European Center for Human Rights

Partners : 

 

There are 2 million social economy enterprises in Europe, representing 10% of all businesses in the EU. More than 11 million people – about 6% of the EU’s employees – work for social economy enterprises.[1] The EU is moving, changing, reinventing itself in the face of new challenges that can be both institutional (e.g. democratic gap) and circumstantial (e.g. pandemic, poverty, financial crisis and security challenges), always investing in new solutions and progress to elevate the social change. Design Thinking for Social Change will fast forward the development of social enterprises as drivers of inclusive communities. It will create an innovative, easy to use model for problem solving, which is digital, participatory, sustainable and holistic bringing together adult educators, community members and problem solvers to approach the social change from the aspects of –

  • empathising with the people and communities,
  • understanding the priority problems while defining them,
  • ideating – by challenging assumptions and creating ideas for innovative solutions that are culturally, socially and economically inclusive,
  • prototyping –creating solutions that tackle and overcome barriers and discrimination,
  • testing the solutions.

Design Thinking for Social Change will upskill adult educators in NGOs, local authorities, social entrepreneurs, activists and other stakeholders who are involved in creating social change in using Design Thinking principles as a norm when deciding on priority issues, understanding who is affected by community problems and how, what solutions are possible and how the solutions affect the beneficiaries, creating ideas and implementing projects. This approach will contribute to the more effective use of resources, funding, and will educate staff, members and activists involved in local authorities, NGOs, development agencies, associations, thus strengthening the position of community change makers and civil society and empowering them to tackle key community issues. These stakeholders will be empowered to take the education resources to the adults and diverse groups in the community, strengthening further the position and development of these communities.

Project participants/target groups will be able to use design thinking tools and solve real life challenges. These solutions, design thinking methods and processes implemented will be opened and presented to wider public in multiplier events.

THE NEED AND OUR RESPONSE

Background

Since World War II the world has invested $2.3 trillion in development projects to improve health, alleviate poverty, educate, and provide other services unavailable before that. While there has been progress, the number of absolute poor remains the same: 2 billion (Taylor, Taylor, & Taylor, 2012).

Researchers seek to understand what causes failure. One theory is that the inclusion of affected communities, so called community participation, in the development of interventions is important. This allows for the project to be tailored to the needs of the community, directing the intervention better.

However, a study by Brown and Mickelson, Why Some Well-Planned and Community-Based ICTD Interventions Fail[2], elaborates further by examining how simply involving the community in the design of an intervention is insufficient at producing a success. It reports that simple community engagement does not necessarily allow us to understand the needs of the entire community. Communities are heterogeneous and are hard to understand. It is not enough to consult those who hold power and who frequently lack the same interests as those on the ground. You cannot assume that consulting a part of a community is sufficient to understanding the whole community. A deeper understanding of the community requires more intensive engagement, but it is the key to successful interventions.[3]

The Problem

Top-down solutions are not tailor made and fitting the communities and actual issues within those communities. The process of the solution design shows a gap between the designers, project initiators, project managers and what`s the actual state of need and possibility on field, where the problem exists. There is a need for adult educators, NGOs and activists to be involved in the problem-solving processes on an equitable basis to adopt a new way of thinking and designing solutions – Design Thinking for Social Change.

Response

Design Thinking for Social Change will develop series of social change needs tools and resources to connect the community beneficiaries of the change to those designing the solutions and bringing the change in forms of projects, funds, actions, services and products. Design Thinking provides a solution-based approach to solving problems. It is a way of thinking and working as well as a collection of hands-on methods. Design Thinking revolves around a deep interest in developing an understanding of the people for whom we’re designing the products or services. It helps us observe and develop empathy with the target user. Design Thinking helps us in the process of questioning: questioning the problem, questioning the assumptions, and questioning the implications. Design Thinking is extremely useful in reaching social change for problems that are ill-defined, by re-framing the problem in human-centric ways, creating many ideas in brainstorming sessions, and adopting a hands-on approach in prototyping and testing. Design Thinking also involves a set of clear to follow steps, that any social change adult education stakeholder would benefit from: sketching, prototyping, testing, and trying out concepts and ideas.

INNOVATION

The concept of Design Thinking for Social Change is innovative since it will develop forward looking learning centres, in local learning environments, that will very tangibly promote social inclusion, civic engagement and democracy, and offer social change makers in the community lifelong and life wide learning opportunities of implementing the Design Thinking method in their social needs and social changes initiatives. The project will also bring digital tools and technologies through provision of toolkit, open education resources and an easy-to-use digital platform, to the adult educators, NGOs, local authorities, social entrepreneurs, activists and other stakeholders. By including these digital resources, the project will contribute to digital transformation and readiness of the change makers and adults in the communities.

The key innovation is in providing a clear to follow – step by step method for civic participation in identifying and solving key community problems, which can be replicated to any community and society level. The project will offer flexible, easily accessible, digital learning opportunities, easily delivered in the physical classroom settings as well online. This will improve availability of high-quality learning opportunities for adults, increase the education delivering capacities of NGO, development agencies, local authorities and social entrepreneurs. Adults with low level skills will be able to participate and take up this education and resources, due to the clear model of the Design Thinking approach, and an easy-to-use principle in designing all project outputs.

At the core of the Design Thinking for Social Change, storytelling will be incorporated, using stories as a way to understand the final beneficiaries, community members, their problems, everyday lives, using stories to construct the solutions and communicate them to the project target groups.

MAIN OBJECTIVE

Design Thinking for Social Change objective is to develop innovative adult education pathways that will assist social change actors to bring effective, equitable, and long-lasting solutions for positive Social Change, though implementation of the Design Thinking model.

OUTPUTS

Design Thinking for Social Change will regenerate the capacities of European social change actors, through a set of innovative, modern, dynamic and easy to access and use Intellectual Outputs, that are all part of the holistic approach that fulfils project`s overall and are linked to the specific objectives, as follows –

  1. Upskilling the social change stakeholders, NGOs, local authorities, development agencies, community groups on the potential of establishing/incorporating Design Thinking for Social Change local learning centres through a Toolkit to establishing a Learning Centre for Social Change (IO1)
  2. Facilitating creation of effective, adequate and long-lasting solutions through providing a range of tools for each stage of Design Thinking model – Emphasising, Problem Identification, Ideating, Prototyping, Testing + Storytelling, in the form of Design Thinking for Social Change Toolkit (IO2). This is especially needed for being able to remotely and efficiently understand the needs of communities, using effective tools, in order to design solutions effective for social change.
  3. Empowering and equipping adult educators, key staff of NGOs and social entrepreneurs who are involved in creating social change to upskill the activists and their staff and members via a set of Open Education Resources – Design Thinking for Social Change Training Course (IO3) + Facilitators Guide, that explains how to motivate and enable adults of all ages to benefit from the course and pedagogic approaches,
  4. Create an interactive learning platform working as both, content dissemination platform as well as interactive social change ideas exchange tool, ensuring wide and free access of all produced resources – Design Thinking for Social Change Process Learning Platform (IO4).

TARGET GROUPS

The Design Thinking for Social Change project addresses the needs and work of the following groups:

  • Adult educators and their reach to learners, individuals who are active citizens, involved in their communities, activists, change ambassadors and representatives of different community groups,
  • Social Change Actors such as NGOs, Social Enterprises, Development Agencies, Volunteer Centres, Community Groups and similar formal and non-formal organisations involved in community development and social change – the management, staff and members of these entities,
  • Policy stakeholders, grant givers, decision makers in the communities

SUGGESTED PARTNER ROLES

Each partner to co-lead an IO and another transversal activity

LE LABA Project Management and co-lead IO1 Toolkit to establishing a Learning Centre for Social Change
I-STRATEGIES Deep Thinking and Social Responsibility, Italy

Home page | i-strategies (i-strategies.it)

Co-lead Open Education Resources – Design Thinking for Social Change Training Course (IO3) + Facilitators Guide
Bespoke Design Thinking Experts

https://www.bespokecph.com/

Design Thinking for Social Change Toolkit (IO2)
Adult Education body Co-lead Open Education Resources – Design Thinking for Social Change Training Course (IO3) + Facilitators Guide
MOMENTUM Co-lead IO1 Toolkit to establishing a Learning Centre for Social Change
EUEI Lead Design Thinking for Social Change Process Learning Platform (IO4).

EUEI specialises in the creation of powerful online platforms, immersive educational environments and provision of resources and tools to create truly valuable learning experiences. Collaboration and peer learning form an important part of EUEI courses. Learners can directly connect with the professors and trainers who created the course content and are encouraged to join a peer learning platform where individualized, active learning and sharing of learning experiences is fostered.

 

[1] Source – https://ec.europa.eu/growth/sectors/social-economy_en

[2] Why Some Well-Planned and Community-Based ICTD Interventions Fail (ictworks.org)

[3] Source –https://www.ictworks.org/ict4d-projects-fail-community-engagement/#.YGXAdj-xVPZ


  • Listing ID: 7511
  • Domaines d'intervention: Audiovisuel, Économie sociale et solidaire, Égalité, Formation, Investissement
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Translate »