Note évaluative du projet Migratory Musics par Christophe MIQUEU, maître de conférences à l’Université de Bordeaux.

« L’évolution des mouvements migratoires, et la scolarisation d’élèves allophones primo-arrivants qui en résulte, reposent à nouveau frais ces questions que l’école se pose régulièrement à elle-même : comment accueillir les nouveaux-venus ? comment réaliser l’inclusion scolaire ? comment impliquer les parents ? comment intégrer au mieux les élèves nouvellement arrivés dans les processus d’apprentissage ? comment développer les conditions d’une authentique vie scolaire en commun ? comment promouvoir une éducation à l’interculturalité et une culture commune de l’hospitalité ? (…). »

« Migratory Musics nous plonge au cœur de ces problématiques complexes de l’accueil d’enfants allophones et offre à la communauté éducative prise au sens coopératif le plus large des outils d’une grande efficacité et immédiatement réutilisables. »

Christophe Miqueu
Maître de conférences à l’Université de Bordeaux (ESPE – SPH), juillet 2019